Les suites opératoires

Les suites opératoires

Les suites suites opératoires du ptérygion sont simples dans l’immense majorité des cas. Afin de diminuer les effets secondaires cités ci-dessous, il est conseillé de bien suivre le traitement post-opératoire ainsi que les prescriptions réalisées.

 

Une sensation d’irritation au niveau de l’œil opéré peut survenir, ainsi que de forts larmoiements. Le contact à la lumière peut être gênant. Il est également possible qu’un œdème au niveau des paupières apparaisse, il ne faut pas s’en inquiéter. Ces troubles peuvent durer plusieurs jours.

L’œil peut rester intensément rouge et larmoyant pendant quelques semaines surtout si une greffe a été réalisée. Il s’agit d’un bon signe qui montre que le greffon se vascularise correctement. Bien que troublée par les larmes, la vision n’est pas diminuée.

 

 

Consignes particulières dans les suites opératoires du ptérygion

 

  • La conduite est proscrite tant que la vision n’est pas redevenue normale : soit 4 à 5 jours
  • Aucun pansement n’est nécessaire, une coque de protection est fournie au bloc opératoire et sera à utiliser les quatre premières nuits
  • Respect des consultations post opératoires prévues trois semaines après l’opération, puis un dernier deux mois après
  • Éviter tout frottement avec l’œil et ainsi que les pratiques pouvant entraîner un traumatisme oculaire
  • La prise d’une douche peut être effectuée dès le lendemain, le maquillage une semaine après

 

 

Si besoin, le deuxième œil peut être opéré un mois après le premier

L’opération ne laisse aucune cicatrice visible à l’œil nu. Dans certain cas le ptérygion récidive. C’est la raison pour laquelle l’opération précoce semble nécessaire. La chirurgie du ptérygion  associée à un autogreffe de conjonctive réduit le risque de récidive.

 

(mis à jour le 19 septembre 2018 AH)