Aptitude visuelle pour le sport et chirurgie réfractive

 Aptitude visuelle pour le sport et chirurgie réfractive

 

Certains sports nécessitent un certificat et des aptitudes visuelles bien précises. La chirurgie réfractive peut permettre à certains sportifs d’obtenir une aptitude pour un sport donné. A l’inverse, la chirurgie réfractive peut entrainer une inaptitude temporaire ou définitive pour certain sport (aviation et boxe). Il est donc nécessaire de bien se renseigner avant l’opération.

La chirurgie réfractive contre indique la pratique de la boxe

 

Aptitudes visuelles pour le sport : examen oculaire

 

Un ophtalmologiste peut être habilité à la rédaction de certificats pour certains sports. Un médecin du sport peut être obligatoirement nécessaire pour certaines aptitudes particulières.

Les critères d’aptitudes sont basés essentiellement sur la mesure :

-de l’acuité visuelle de loin et de près

-de la vision des contraste et du relief.

l’examen à la lampe à fente

-le fond d’oeil

-le dépistage d’un strabisme.

-le champ visuel.

aptitude visuelle et le sport. opération myopie

Pour les sportifs licenciés mais non compétiteur.

 

Un certificat attestant l’absence de contre-indication à la pratique des activités physiques et sportives est nécessaire. Il est valable pour toutes les disciplines à l’exception de : sports de combat, alpinisme de pointe, sports utilisant des armes à feu, sport mécanique, sport aériens, sort sous marin. Un examen médical plus approfondi est dans ce cas nécessaire.

 

 

Pour les sportifs  compétiteur.

 

La participation aux compétitions sportives organisées ou agréés par les fédérations sportives est subordonnée à la présentation d’une licence sportive en compétition ou pour les non licenciés à qui ces compétions sont ouvertes, à la présentation de ce seul certificat ou de sa copie certifié conforme datant de moins d’un an.

Pour les sportifs de hauts niveau ces dispositions sont renforcées. L’aptitude nécessite la compétence de médecins du sport et parfois de médecins agréés.

 

 

 

Aptitudes pour certains sports

 

Pilote sportif de voiture : L’acuité visuelle doit être au moins de 9/10 à chaque oeil; Un monophtalme peut être admis après examen par un ophtalmologiste et avis du médecin fédéral régional. La vision binoculaire doit être normale, le certificat d’aptitude doit être rédigé par un médecin titulaire d’un CES du sport ou agréé par la FFA. La chirurgie réfractive n’est pas une contre indication.

 

Sport de combat : boxe américaine amateur et professionnelle. Boxe française, thailandaise, Kick boxing. Une amblyopie (acuité visuelle inférieur à 3/10) est une contre indication absolue. De même la chirurgie réfractive et la chirurgie intra-oculaire est une contre indication absolue. Il en est de même pour une myopie de plus de -3,5 dioptries.

 

Sports  aérien vol libre, deltaplane, parapente, kite surf, cerf volant : l’acuité doit être de 9/10 minimum pour chaque œil. La vergence et la vision du relief doivent être normales.

 

Parachutisme : la somme de l’acuité visuelle des 2 yeux doit être au minimum égale à 8/10. L’acuité visuelle de l’œil le meilleur doit être au moins égale à 6/10, celle de l’œil le plus faible au moins égale à 1/10. La chirurgie réfractive doit imposer la prudence pour statuer sur une aptitude.

 

Sport sous marin, pongée loisir. L’acuité visuelle doit être supérieure à 5/10. Un champ visuel insuffisant est une contre indication. Contre indication temporaire: chirurgie oculaire et rétractive de moins de 6 mois.

 

………en résumé :  la chirurgie réfractive est une contre indication absolue pour les sports de combat tel que la boxe.