Aptitudes visuelles pour le personnel navigant

 l’Arrêté du 4 septembre 2007 détermine les  conditions d’aptitude du personnel navigant commercial. La version de cet Arrêté est consolidée au 22 novembre 2017

 

 

personnel navigant

Aptitude myopie et personnel navigant

L’arrêté détermine les normes médicales requises.

Il détermine le personnel concerné.

Un examen ophtalmologique complet est réalisé à l’admission puis régulièrement.

Il vise à éliminer les contre-indications ophtalmologiques au poste.

-l’acuité doit être de 7/10 Parinaud 2 avec ou sans correction. En dessous de 5/10, le port de lunette est obligatoire. Le port de lentille est accepté. La vision que d’un oeil est une cause d’inaptitude. L’acuité de près doit être P2 avec ou sans correction.

-La réfraction  doit  être comprise entre   à +5 et – 6 dioptries. L’astigmatisme doit être inférieur à 3 dioptries.

-Le kératocône est une contre indication.

-La mobilité oculaire doit être analysée. Le strabisme peut être une contre indication si l’angle est supérieur a 10 Dioptries.

-La tension doit être précisée et répétée après 40 ans

-Un champ visuel peut être demandé.

-un test de vision des couleurs est demandé (Ishiara).

Il est à noter que la chirurgie réfractive cornéenne entraine une inaptitude pendant 3 mois après l’opération si les résultats sont bons; Il faut que la réfraction antérieur soit comprise entre +5 et – 6 dioptrie. Des dérogation peuvent néanmoins être demandées.

 

 

 

 

Source complète : Legifrance

(mis à jour le 21 mai 2017)