Risques et complications pendant l’opération de la myopie

Quels sont les risques et complications pendant l’opération de la Myopie ?

Les risques encourue pendant l’opération de la myopie sont rares à condition que les indications soit respectées. L’opération de la myopie est une opération largement maîtrisée de par le recul que nous avons aujourd’hui sur les techniques, mais aussi grâce à l’évolution des technologies. Néanmoins, le risque zéro n’existe pas en chirurgie. Des risques et des complications peuvent être responsables d’anomalies visuelles pendant l’opération, et peuvent altérer la qualité de vision.

complications pendant l'opération de la myopie

                       Complications?

 

Voici les éventuelles complications pouvant survenir pendant l’opération

 

  • Oeil rouge : l’œil qui devient rouge s’explique par la rupture d’un petit vaisseau superficiel. Cela ne dure que quelques jours. Cette rougeur disparait totalement après 15 jours.

 

oeil rouge après opération de la myopie

 

 

Complications liées à la réalisation du capot/volet cornéen :

 


  • Erosion épithéliale : avec la technique du LASIK simple (utilisation d’un rabot par le chirurgien), le rabot peut provoquer une érosion épithéliale due aux frottements. Dans ce cas apparaissent des douleurs avec sensation de grain de sable. L’érosion  peut provoquer une inflammation et une invasion des cellules épithéliales. Elle est favorisée après l’âge de 50 ans, par le port de lentilles ainsi que par d’éventuels antécédents de traumatismes oculaires. Cette complication n’existe pas avec le lasik avec laser femtoseconde.

 

  • La panne : elle existe dès lors qu’il y a utilisation de systèmes informatique, mécaniques. Néanmoins, ce risque demeure assez exceptionnel puisque les appareils sont entretenus régulièrement. Des contrats de maintenance sont réalisés avec  du personnel qualifié. Il n’y a aucune conséquence pour la vision, l’opération est automatiquement stoppée. Le patient retrouve la vision qu’il avait avant l’opération. L’opération si nécessaire peut être reprogrammée quelques jours après.

 

Cependant, d’autres complications mécaniques peuvent survenir, notamment avec l’utilisation de la technique du LASIK simple plus qu’avec la technique tous lasers (IntraLasik). Il peut s’agir de : un œdème cornéen, une infection, un décentrement ou un déchirement du capot/volet cornéen, une création incomplète du volet, un capot ou volet trop mince ou trop épais ou l’apparition d’une kératite lamellaire diffuse.

 

                                       >> Quelles sont les suites opératoires ?

 

(mis à jour le 26 mai 2017)