Traitement naturel des corps flottants

Pour rappel, les corps flottants (appelés également “mouches volantes” ou encore “myodésopsie”) sont des tâches qui apparaissent dans le champ de vision des personnes atteintes de ce trouble. 

Si, dans la plupart des cas, ces corps flottants sont asymptomatiques, c’est-à-dire qu’ils ne sont ni gênants ni douloureux, certains patients sont véritablement affectés par ce trouble oculaire. 

rdv-en-ligne

Je souffre de corps flottants, existe-t-il un traitement naturel ?

Si vos corps flottants sont importants et vous gênent réellement dans votre vie de tous les jours, un traitement par Laser YAG paraît indispensable s’il n’y a pas de contre-indications révélées lors du premier rendez-vous avec votre chirurgien.  

Cependant, si vos corps flottants sont de la catégorie des micro corps flottants, ou qu’ils ne sont donc pas opérables via laser, ou bien encore que vous ne souhaitez pas vous faire opérer, un traitement naturel est possible : le mental. Il est en effet possible de faire en sorte de passer outre ces mouches volantes en utilisant la puissance de votre cerveau. Le but est que “99,9% des informations visuelles qui y arrivent ne soient pas gâchées par 0,1 % d’images parasites.”

Retenez que seule une consultation chez un ophtalmologue permettra de déterminer si vous êtes opérable, si un traitement naturel est possible, s’il n’y a pas d’autres anomalies à part ces tâches, etc. Nous vous conseillons donc de prendre rendez-vous et d’éviter l’automédication. 

Le mental, un traitement naturel des corps flottants

“L’idée de base est que ce qui se passe dans la tête précède ce que l’on voit”. Autrement dit, la force du cerveau doit vous permettre de lutter contre les corps flottants en arrivant à passer outre ces tâches. Il faut mobiliser votre mental pour voir uniquement ce que vous souhaitez voir. 

9 conseils pour utiliser le mental en traitement naturel des corps flottants

1) N’imaginez pas de solution médicale ou chirurgicale miracle 

Il faut en effet que vous essayer de vivre au présent, sans réfléchir à des solutions miracles. N’essayez pas d’anticiper un futur hypothétique où ces corps flottants auront disparu. 

2) Ne passez pas votre temps à faire des recherches 

C’est important de se renseigner, mais il faut veiller à que cela ne devienne pas une obsession. Ne passez pas votre temps sur internet à consulter des sites et des forum proposants des solutions miracles aux corps flottants. Le but ici est de tenter de les oublier. 

3) Soyez positif

N’utilisez pas la forme négative dans ce que vous souhaitez formuler, votre inconscient ne connaît pas la forme négative.

Ne doutez plus maintenant que vous connaissez comment votre mental fonctionne, ni de ses capacités. Le cerveau est plus puissant que vous ne pouvez l’imaginer.

Cessez de vous remémorer uniquement les situations dans lesquelles vous avez été gênés par les corps flottants.

4) Relaxez-vous

Cessez de contrôler tout ce que vous voulez voir, ne dites pas « il faut que … » si vous échouez, cela risque de générer des émotions négatives qui imprégneront toute votre journée. 

Vous mettez la barre trop haut. Vous définissez une condition de réussite qui n’est pas tenable dans la journée ou sur le long terme.

5) Analysez les sources de votre stress et essayez  de travailler dessus 

Par exemple, les tensions excessives ne peuvent être relâchées qu’à condition d’être identifiées et les corps flottants peuvent être encore plus visibles pendant des périodes de stress ou d’angoisse.

6) Définissez des objectifs 

Définissez des objectifs réalistes et réalisables : il est nécessaire d’être lucide et honnête avec vous-même. 

Mettre en place un contrat irréalisable ne peut que conforter une situation d’échec programmé. Ainsi, passer une journée entière sans gêne est probablement irréalisable au début, ce qui ne veut pas dire que ça ne pourra pas l’être à terme. 

Allez-y pas à pas, donnez-vous du temps.

7) Reconnaissez les petites victoires 

Notez par exemple les journées ou les activités lors desquelles vous n’avez pas été gênées par les corps flottants. 

Ces épisodes doivent être stimulants pour la poursuite du changement. Remémorez-les-vous. Ils stimuleront votre confiance.

8) Ayez confiance en vous 

La confiance en soi est un pilier sur lequel repose la réussite. Son absence est à l’origine d’émotion négative, elle-même source d’échec.

Soyez clair, ferme et précis sur ce que vous souhaitez regarder. Votre cerveau est capable de comprendre ce que vous voulez à condition que le choix soit bien formulé : le résultat est à la hauteur de la clarté des intentions.

9) Acceptez cette situation 

Repérez les situations visuelles qui vous sont inconfortables, telles que les jours de brouillard par exemple. Mémorisez-les, acceptez-les.

Admettez de temps en temps d’être gêné dans des situations particulières.

En savoir plus sur le traitement naturel des corps flottants

Si vous souhaitez approfondir ce sujet, nous vous invitons à lire un article complet rédigé par notre chirurgien Docteur Mehel. La lecture de cet article vous permettra de bien comprendre l’impact du mental sur les corps flottants ! Pièce jointe avec l’article ou lien vers la page où il est en complet ? 

N’hésitez pas également à prendre rendez-vous avec un de nos ophtalmologues afin qu’il puisse vous conseillez sur d’éventuels traitements. 

rdv-en-ligne

Synthèse

Les corps flottants sont des tâches qui apparaissent dans le champ de vision de certains patients. Ce n’est pas douloureux, mais dans certains cas cela peut être gênant. 

Cependant, tout le monde ne peut pas se faire opérer de ce trouble. Il faut donc parfois vivre avec… Et pour cela, le mental est la seule solution ! 

A retenir : 

Si vous souhaitez essayer de traiter vos corps flottants par votre mental, voici quelques conseils précieux : 

  • Acceptez votre situation
  • Soyez positif
  • Détendez-vous 
  • Ayez confiance en vous et en votre force mentale 
  • Reconnaissez vos succès et allez-y pas à pas