Collaboration entre médecins et orthoptistes en ophtalmologie

Ma consultation chez mon ophtalmologiste

L’ophtalmologie rencontre depuis de nombreuses années des difficultés à prendre en charge rapidement les pathologies oculaires.

 

Collaboration orthoptiste-médecin : le travail-aidé, qu’est-ce que c’est ?

 

 

Déroulé consultation

ophtalmologie : travail aidé

 

 

 

En 2016, seulement 5927 ophtalmologistes exerçaient en France. Or, c’est un chiffre trop faible pour les patients qui accusent un délai moyen d’attente de 100 jours pour l’obtention d’un rendez-vous ophtalmologique. C’est l’un des plus longs dans le secteur médical. En cause, l’accroissement de la population et son vieillissement couplés à une pénurie de postes d’internes en ophtalmologie.  Selon les propos de Thierry Bour, président du SNOF (Syndicat National des Ophtalmologistes de France) :

« Pour 250 départs à la retraite chaque année, seuls 150 nouveaux ophtalmologistes sont formés. Pourtant l’ophtalmologie est la spécialité la plus demandée par les étudiants en faculté de médecine : trois étudiants sur quatre voulant faire ophtalmologie ne peuvent pas accéder à un poste ! » (source : SNOF)

Pour faire face à l’augmentation de ce problème, tous les médecins des cabinets d’ophtalmologie Optimum Visio travaillent en collaboration avec des orthoptistes qualifiés. C’est ce que l’on appelle le travail-aidé.

 

 

 

Qu’est-ce qu’un orthoptiste ?

L’orthoptie est une profession de santé paramédicale encadrée par le Code de la Santé Publique (Décret du 11/08/1956). La profession est réglementée par loi et par décret. 

L’orthoptiste est habilité à pratiquer des examens de la vision.  Le but est donc de mesurer l’acuité visuelle des personnes. La vocation de l’orthoptiste est le dépistage, la rééducation et la réadaptation de la vision oculaire.

 

Plus globalement, il est habilité à réaliser:

  •  les examens de vue ainsi que la mesure de l’acuité visuelle permettant de définir la puissance optique correctrice : périmétrie, rétinographie, tonométrie sans contact
  •  les séances d’apprentissage à la pose des lentilles de contact ou des verres scléraux
  • d’autres examens complémentaires tels que l’angiographie, la pachymètrie sans contact, la biométrie oculaire etc…

L’orthoptiste, salarié ou libéral, ne peut exercer sans une prescription médicale. Cependant, il peut être amené à travailler au sein d’un cabinet d’ophtalmologie sous la responsabilité d’un médecin ophtalmologue.

 

 

Qu’est-ce qu’un ophtalmologiste ?

Un ophtalmologiste est un médecin spécialiste de la vision. Il diagnostique et traite les maladies de l’œil par des moyens médicaux ou chirurgicaux. En effet il a  eut une formation de 8 années d’études de médecine puis de 5 années de spécialisation en ophtalmologie. Il a, de plus, la possibilité d’effectuer une sur-spécialité, après deux années supplémentaire de formation, pour obtenir le titre de chef de clinique ou assistant spécialiste. Il est hautement spécialisé dans le diagnostic précoce et le traitement de toutes les affections oculaires.

L’ophtalmologiste ou ophtalmologue, ne doit pas être confondue avec l’opticien.Celui-ci délivrera des verres correcteurs et montures selon la prescription de l’ophtalmologiste.

 

 

(mis à jour le 17 septembre 2018 AH)