La chirurgie réfractive

Qu’est-ce que la chirurgie réfractive ?

La chirurgie réfractive est l’ensemble des opérations des yeux destinées à réduire ou supprimer la dépendance aux lunettes ou aux lentilles de contact. Elle permet de corriger, quelque soit les moyens utilisés (laser ou implant), la vision floue des personnes présentant des troubles de la réfraction (myopie, hypermétropie, astigmatisme et presbytie).

 

 

Jusqu’à il y a encore peu de temps, les personnes ayant des problèmes de vision n’avaient que les lunettes ou les lentilles comme seuls moyens de correction optique. Or, depuis une vingtaine d’année, l’opération de la myopie permet de supprimer chez certains patients les lunettes ou les lentilles. La chirurgie réfractive est réalisée selon les cas, soit par correction laser (laser excimer de surface, lasik) soit par implants. Elle concerne les pathologies suivantes :

Pourquoi se faire opérer?

La chirurgie réfractive est une opération de convenance. Il n’y a aucune nécessité à se faire opérer car les lunettes et les lentilles peuvent suffire chez beaucoup de personnes pour corriger la vue.  Cette chirurgie n’est donc destinée qu’à ceux ou celles qui le désirent et  à condition que ce soit possible.

La première motivation concerne le souhait de ne plus porter de lunettes ni de lentilles pour des raisons esthétiques, fonctionnelles (activité sportive), ou financières. D’autres motivations peuvent être liées au souhait de répondre à des normes visuelles pour un concours ou un poste administratif. Dans certain cas, l’opération permet une augmentation significative de la vision ou d’améliorer une situation d’handicape dans le cadre d’une myopie forte par exemple.

Quels sont les examens à pratiquer ?

Un bilan ophtalmologique complet permettra de savoir par différents examens si une opération est possible ou pas. Le bilan permettra de déterminer la meilleure technique : soit par laser ou par implant. Il permettra de déterminer les contre indications et de répondre à vos questions concernant les modalités avant, pendant, et après l’opération. Les examens à effectuer sont les suivants : mesure de l’épaisseur de la cornée, analyse topographique de la cornée, examen des structures oculaires, mesure de la réfraction, mesure de la taille de la pupille.

 

 

Dans quelle catégorie vous situez vous?

JE PEUX   JE VEUX

OUI

 

NON

 

OUI

Je veux et je peux:

aucune raisons de ne pas se faire opérer.

 

Je ne veux pas mais je peux :

vous passez à côté, ou vous avez des préjugés sur l’opération.

NON

 

Je veux mais ne peux pas:

certaines contre-indications existent temporairement ou définitivement.

 

Je ne veux pas et ne peux pas:

l’opération n’est vraiment pas pour vous!

 

La chirurgie réfractive par laser

Elle a fait des progrès important grâce au développement du laser femtoseconde. Cette chirurgie est l’opération la plus pratiquée au monde. Plus de 10 millions de personnes on déjà été opérées dans le monde.  Elle est de plus, en perpétuelle évolution. Nous sommes  passés en quelques année d’une chirurgie manuelle (la kératotomie radiaire)  à un chirurgie 100% laser guidée par ordinateur : il semblerait que l’ophtalmologie soit ainsi la première discipline chirurgicale bénéficiant de l’intelligence artificielle.

 

Lasik avec laser femtoseconde

Il  est donc possible aujourd’hui de corriger la plus part des défauts visuels en agissant simplement sur la cornée. En effet, ces défauts visuels entraînent une dé-focalisation des rayons lumineux de la rétine.

 

chirurgie réfractive myopie astigmatisme hypermétropie

Laser excimer de surface

 

Le principe de la chirurgie réfractive cornéenne est donc de modifier la forme de la cornée par laser excimer afin de re-focaliser les rayons lumineux sur la rétine. La myopie sera corrigée en aplatissant la cornée au centre alors que dans l’hypermétropie la correction obtenue le sera en bombant le centre de la cornée. En effet, grâce à  cette technique, la forme de la cornée est modifiée afin de corriger les défauts optiques concernés.

Les lasers mis à notre disposition pour la chirurgie réfractive offrent une précision et une sécurité importante. Les résultats sont visibles : qualité de vue augmentée, possibilité de corriger des défauts oculaires , il y a encore quelques années impossibles à traiter, tel que l’astigmatisme, la myopie forte, l’hypermétropie.

Dans tous les cas, un bilan est réalisé avant l’opération afin de choisir la meilleure technique laser permettant d’obtenir les meilleurs résultats. Cependant, certains yeux ne sont pas opérables du fait de contre-indications. Ils doivent alors être dépistés afin de prévenir les complications ou des mauvais résultats.

Les opération au laser sont alors réalisées sans hospitalisation, sous simple anesthésie locale, sur les deux yeux en même temps.

 

 

Quel est le prix d’une chirurgie réfractive par laser?

La chirurgie réfractive est une chirurgie de convenance. Son coût dépend des centres, des chirurgiens, du type de traitement proposé selon qu’il s’agisse d’une myopie, d’une hypermétropie associée à un astigmatisme ou d’une presbytie. Elle n’est pas remboursée par la sécurité sociale, cependant, certaine mutuelle prenne en charge une partie.

 

Quels sont les risques de la chirurgie réfractive par laser?

Les risques de la chirurgie au laser sont liés essentiellement aujourd’hui, à la qualité de cicatrisation de chacun, à condition que les contre-indications soient respectées. En effet, les examen pré-opératoires permettent de déterminer si un candidat est susceptible d’obtenir un bon résultat ou non. Ces examens permettent se savoir :

  • Si les yeux sont aptes à l’opération. Par exemple, dans le cas d’une myopie forte, si la cornée est trop fine, une opération par laser fragilisera la cornée : l’œil n’est pas apte à cette méthode.
  • Quelle technique est la meilleure. Le laser est à privilégier en cas de petite myopie chez une personne de 25 ans par exemple. L’implant multifocal sera plutôt à privilégié si la myopie est forte et si le patient à plus de 60 ans.

Les risques de la chirurgie au laser sont les mêmes, s’agissant d’une myopie ou d’une hypermétropie.

 

 

La chirurgie réfractive par implant

 

chirurgie réfractive par implant intra occulaire

Implant intra-occulaire

Elle corrige corrige les défauts visuels en introduisant dans l’œil une lentille correctrice. Cette implantation peut se faire soit en plus ou la place du cristallin naturel. Cette technique est essentiellement réservée après 50 ans et peut corriger la plupart des défauts optiques de l’œil notamment la presbytie, ou les  fortes amétropie qui ne peuvent être opérées par laser.

 

 

 

Se faire opérer à Nantes

Le Docteur MEHEL  a fait de la chirurgie réfractive sa spécialité en débutant dans les années 1990 par les opérations manuelles (Kératotomie radiaire) puis par la suite avec le laser Excimer. Le LASIK avec laser Femtoseconde supplante désormais les techniques auparavant utilisées.

 

> Les démarches pour se faire opérer

 

(mis à jour le 02 novembre 2018 AH)