DMLA : Qu’est-ce que c’est ? Définition

La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge, aussi appelée DMLA, est un vieillissement anormal de la zone centrale de la rétine : la macula. Elle débute à partir de 50 ans et peut entraîner une perte progressive de la vision centrale. Il s’agit d’une maladie chronique dont on ne guérit pas. Mais classiquement, la DMLA ne rend jamais aveugle.

Cette dégénérescence maculaire est une anomalie dont la fréquence augmente parallèlement au vieillissement de la population. On est estime que près de 12 % des personnes entre 65 et 75 ans en sont atteints en France. Actuellement, près de 1,5 million de personnes sont touchées avec ou sans symptôme. On estime que ce chiffre  dépassera les 2 millions de personnes en 2020. Cette affection pose donc des problèmes de santé publique, tant en France que dans les autres pays à espérance de vie longue.

 

La macula est une zone de la rétine qui permet de voir les détails fins nécessaires à la lecture, la conduite, les couleurs, ou la reconnaissance des visages par exemple. Elle est très riche en cellules visuelles et envoie par l’intermédiaire du nerf optique un grand nombre d’informations au cerveau. C’est la zone anatomique de la rétine dont la fonction est explorée par la mesure de l’acuité visuelle. La visualisation de cette zone peut être aisément réalisée par un fond d’œil.

La DMLA n’atteint que la zone centrale de la rétine et épargne donc la rétine périphérique. La vision périphérique, même dans des stades évolués, est épargnée. C’est pourquoi on dit que la DMLA ne rend pas aveugle. Néanmoins, cette affection est chronique et potentiellement évolutive.

Des facteurs génétiques peuvent expliquer de nombreuses formes. Des facteurs externes tels que l’alimentation, le tabac, le soleil peuvent être aggravants.

 

 

                                   >> Quels sont les types de DMLA ?

 

(mis à jour le 19 septembre 2018 AH)