Traitement de la DMLA et IVT

Quel est le Traitement de la DMLA ?

Le traitement de la Dégénérescence Maculaire liée à l’Age repose sur les  injections intra-itréennes (IVT) d’un produit actif. Il consiste ainsi à injecter un produit (anti-VEGF) dans la cavité vitréenne de l’œil. Ce produit agit ainsi directement sur la zone à traiter et évite d’autres traitements par voie orale. L’injection se fait par une aiguille. Les anti-VEGF empêchent la prolifération des vaisseaux néfastes qui sont source d’œdèmes ou d’hémorragies de la rétine. Ils sont dit anti-angiogéniques. C’est pourquoi ils sont inefficaces dans la forme atrophique.  Il s’agit  du Lucentis, de l’Eylea, de l’Avastin. Le protocole initial actuel consiste à réaliser 3 injections à 1 mois intervalle. Ensuite, les autres injections sont réalisées selon la réponse et l’évolution. L’acuité visuelle de loin et de près sont déterminants pour le suivi.

 

Cet acte doit être réalisé précocement au stade d’œdème, avant le stade de la mort cellulaire. Lorsqu’il y a une atrophie des cellules, ce type de produit n’a pas d’intérêt particulier. Cet acte est complètement indolore et est réalisé simplement au cabinet de l’ophtalmologiste  ou en clinique, au sein d’une salle dédiée, dans les mêmes conditions d’asepsie chirurgicale habituelle. Les I.V.T sont à réaliser le plus souvent de manière mensuelle.

 

 

Quelles sont les étapes à réaliser avant les IVT ?

Les IVT nécessitent de fournir des pièces administratives, ainsi que la réalisation d’un bilan médical approfondi. Les pièces administratives transmises sont les suivantes :

  • Un dossier patient
  • Une fiche d’information et de consentement
  • Une lettre informative sur les honoraires du chirurgien
  • Un bon de transport

 

Un bilan clinique ophtalmologique complet est réalisé :

 

Dans tous les cas, le chirurgien vous donnera toutes les informations relatives à cette opération.

 

 

Quelle préparation effectuer avant l’IVT ?

L’injection se fait sans hospitalisation. Il est fortement recommandé d’être accompagné car la conduite est proscrite.

 

 

À votre arrivée à la clinique

Une hôtesse d’accueil prend en charge le patient . La peau est préparée et désinfectée avec un pré champ à la Bétadine avant l’entrée au bloc opératoire, cette étape dure 10 minutes. Les éléments suivants sont transmis : une casaque, une charlotte et des sur chaussures ainsi que des sur vêtements stériles afin de prévenir la transmission d’agents infectieux.

Une fois cette étape réalisée, le patient est ensuite emmené en salle d’injection. L’injection ne dure que quelques secondes et est indolore. Il est possible de prévoir le retour directement après.

 

 

Suite aux I.V.T
Il est important de respecter les prescriptions suivantes :

  • Aucun pansement n’est nécessaire
    En cas d’éblouissement ou de gênes, il est conseillé de porter des lunettes de soleil
  • Une irritation de l’œil peut survenir, il est primordial d’éviter tout frottement de l’œil et de s’exposer à un risque de traumatisme oculaire (pratique du sport par exemple)
  • Des tâches noires (corps flottants) peuvent apparaître, cet effet secondaire est normal, il n’est pas utile de s’inquiéter
  • Dans les jours qui suivent, vous pourrez reprendre vos habitudes journalières (télévision, lecture, maquillage, douche, etc.), sans traumatisme oculaire

 

Des consultations post opératoires régulières sont prévues avec le praticien car  l’efficacité est basée sur le  contrôle de l’acuité visuelle et du fond d’œil. Il est conseillé de bien suivre les traitements promulgués afin d’éviter toutes complications, soit un collyre antibiotique ainsi qu’un anti inflammatoire.

 

(mis à jour le 19 septembre 2018 AH)