Le ptérygion

Qu’est-ce qu’un ptérygion ?

Le ptérygion est une excroissance de la conjonctive, qui envahit la cornée. Il s’agit d’une tumeur bénigne, donc non cancéreuse. Malgré son caractère bénin, le ptérygion peut entrainer, en l’absence de traitement, des troubles sévères de la vision.

 

Le ptérygion est une lésion fréquente. Il est plus fréquent chez l’adulte, mais peut toucher l’enfant. Cette lésion est favorisée par l’irritation chronique de la conjonctive. Certains facteurs pouvant en être la cause : le sable, le vent, les poussières, les ultra-violet. Cette pathologie est donc fréquente dans certaines professions (marins , agriculteurs…) et dans certaines contrée (Afrique, brésil, Guadeloupe, nuovelle-calédonie…)

Le ptérygion se présente sous la forme d’un triangle en relief qui se développe le plus souvent dans l’angle interne (côté du « nez »), à la jonction de la cornée et de la conjonctive. Il peut être situé plus rarement sur le coté temporal de l’œil ( côté « oreille ».) Ce triangle est vascularisé.

 

Au début, le ptérygion est asymptomatique mais au stade développé, une inflammation peut entraîner une douleur, une gêne à la lumière et/ou des picotements. Au stade avancé, la cornée peut se déformer, entrainant un astigmatisme qui trouble la vision. La cornée peut alors dans les stades évolués être complètement recouverte . Le ptérygion peut donc  entrainer une perte sévère de la vision  dans les formes sévères.

 

L’évolution du ptérygion est imprévisible car il peut rester stable durant des années. Il ne rend pas aveugle mais son expansion peut causer une sévère perte visuelle, ou même provoquer un astigmatisme. Il peut se développer sur les deux yeux. Certains peuvent se transformer en cancer. De ce fait, il doivent être surveillés.

 

Quels sont les facteurs d’apparition du Ptérygion ?

 

L’exposition excessive au rayonnement solaire est un facteur déterminant favorisant la venue d’un ptérygion.

 

D’autres facteurs ont été identifiés comme :

  • Le rayonnement ultra-violet
  • L’exposition à la poussière
  • Le vent, le sable
  • Le ciment
  • L’infection ou l’inflammation chronique de la surface oculaire