La cataracte secondaire

Qu’est-ce que la cataracte secondaire ?

La cataracte secondaire est une opacification de l’enveloppe du cristallin qui survient dans  tous les cas après l’opération de la cataracte. Cette évolution ne doit pas être considérée comme une complication car sa survenue est systématique. Elle se fait en moyenne dans les 2 ans après une chirurgie de la cataracte bien conduit.

 

 

Explication :  l’enveloppe du cristallin  s’opacifie car elle est laissée en place pendant l’opération de la cataracte afin d’accueillir l’implant oculaire.  Il s’agit donc de l’opacification de cette enveloppe appelée, opacification capsulaire, cataracte secondaire ou capsule secondaire.

 

cataracte secondaire derrière l'implant

capsule secondaire

 

 

 

Symptômes de la cataracte secondaire

  • quelques temps après l’opération, la vision était bonne mais l’impression que la cataracte revient avec les même symptômes :
  • baisse de la vision de loin
  •  Dédoublement des lumières ponctuelles (phare de voiture, ampoules par exemple)
    •    Éblouissements avec les lumières vives notamment à la conduite automobile
    •    Baisse de la vision des contrastes et perception modifiée des couleurs
    •    Sensation de brouillard permanent avec nécessité de laver ses lunettes en permanence.
    •    besoin de changer de lunette avec possibilité de mieux lire de près sans lunette
    •    absence de meilleur vision après un changement de lunettes (la cataracte secondaire ne peut pas être corrigée par le changement de verre).
  •  

Le diagnostique est fait par l’ophtalmologiste lors d’une consultation. Il est très facile car il repose simplement sur l’aspect de la capsule laissée en place par un examen à la lampe à fente.

 

La cataracte secondaire est indolore : elle ne peut être la cause de douleurs oculaires, de mots de tête, d’œil qui piquent. Elle n’explique en aucun cas une rougeur oculaire.

 

 

 

 

Traitement de la cataracte secondaire : capsulotomie au laser Yag

capsule secondaire : traitement par laser yag

Laser Yag

 

Le traitement de la cataracte secondaire s’effectue grâce au laser YAG.  Il n’y a pas de traitement médical de la cataracte secondaire ni par comprimé, ni par collyre.

 

Le traitement permet de restaurer la vision obtenue après l’opération de la cataracte.

 

Le laser est réalisé à l’occasion d’une simple consultation  (pas d’hospitalisation nécessaire) et il s’effectue en quelques minutes. Il s’effectue habituellement sans anesthésie et sans verre de contacte.  La vue redevient normale aussitôt. La récupération de l’acuité visuelle est vérifiée  immédiatement. Il n’y a ni douleur, ni d’autres symptômes. Des corps flottants peuvent être perçus pendant quelques heures. Des collyres anti-inflammatoires sont prescrits pour quelques jours. Cet acte est réalisé au cabinet à l’occasion d’une consultation.

 

 

Les risques et les complications du traitement de la cataracte secondaire au laser Yag

Il sont exceptionnels

On peut noter  :

-une inflammation transitoire associé ou non à une augmentation de la pression oculaire. Un traitement est systématiquement prescrits pendant quelques jours pour éviter ces complications.

-le déplacement du cristallin artificiel est décrit, il reste exceptionnel

-la récidive de l’opacification est exceptionnelle, la capsulotomie au laser Yag n’est donc faite qu’une seule fois par oeil. Chez les enfants atteints de cataracte, la récidive est plus fréquente. La capsulotomie peut se faire dans ce cas de façon chirurgicale pendant l’opération de la cataracte à titre préventif.

-la présence de corps flottants ou mouches volantes. Des particules de capsules peuvent se détacher et entrainer le phénomène de corps flottants. Ce phénomène peut s’estomper spontanément dans le temps en quelques heures. Parfois, il peut devenir invalidant et nécessiter un nouveau traitement au laser Yag.

 

 

>>Traitement de la cataracte

 

(mis à jour le 26 mai 2017)