Les causes de la cataracte

Quels sont les facteurs intervenant dans la survenue d’une cataracte ?

Les causes de la cataracte sont nombreuses. La cataracte est du à une modification du métabolisme du cristallin. Elle n’est pas liée à une affection contagieuse, ni à une infection, ni à la venue d’un cancer, ni à l’effort fait par les yeux.

 

 

La première cause de la cataracte est le vieillissement : c’est la cataracte sénile. Elle est fréquente et touche un tiers de la population après 60 ans, la moitié après 70 ans , les deux tiers après 80 ans. Elle est le plus souvent bilatérale et asymétrique. La cataracte sénile peut se manifester néanmoins dès l’âge de 40 ou 50 ans. Elle est liée en partie à l’exposition solaire, la consommation d’alcool excessive, le tabac. Elle est le plus souvent de type cortico-nucléaire.

 

 

L’évolution de la cataracte sénile est imprévisible. Ainsi, elle peut entrainer une baisse lente et progressive de la vision sur plusieurs années ou devenir gênante en quelques mois. Elle touche particulièrement la vision de loin avant d’être gênante pour la vision de près.

 

 

Il existe d’autres causes :

 

L’environnement

 

L’exposition aux ultraviolets et aux infrarouges peut être à l’origine d’une cataracte. Le taux de cataracte est ainsi augmenté pour les personnes de plus de 65 ans habitant les régions ou les heures d’ensoleillement sont plus nombreuses. Le tabagisme peut expliquer l’apparition d’une cataracte précoce.

l’exposition aux radiations ionisantes (rayons X et rayons gamma) est une cause de cataracte.  La courbe dose-réponse a été déterminée chez les malades irradiés à titre thérapeutique. Pour un traitement unique toutes les doses dépassant 52 mC/kg conduisent à la formation d’une cataracte. Intervalle de survenue dépend de la dose reçue. Elle est d’autant plus fréquente que cette dose est appliquée près du visage pour un cancers ORL ou une radiothérapie des ganglions de la région du cou.

les micro-ondes : de faibles micro-ondes seraient susceptibles de produire des cataractes. Une étude portant sur des ouvriers d’une usine danois a permis d’observer plus d’opacités sous capsulaires chez les travailleurs exposés. Une autre n’aurait montré aucun lien. Les niveaux admissibles d’exposition aux micro-ondes varient selon les pays allant de 0,04 mW/cm2 en Union soviétique contre 10 mW/cm2 aux Etats-Unis d’Amérique.

Il donc est vivement  conseiller d’éviter de rester debout devant le four à regarder tourner le plat dans le micro-onde, au nom du principe de précaution.

les infrarouges : les souffleurs de verre étaient exposés à ce type de cataracte qui a disparu du fait de la quasi-disparition de ce métier en France.

 

Médicaments

La prise de corticoïdes, quel que soit le mode d’administration (pommades, comprimés, collyre, gouttes nasales, spray….) est susceptible d’entrainer une cataracte. La cataracte survient pour des doses élevées (plus de 15 mg de prednisone par jour ) et prolongées. Elle est de type sous capsulaire le plus souvent.

D’autres médicaments sont incriminés tel que les phénothiazines et le triflupéridol.

 

La nutrition

La cataracte peut survenir de manière précoce :  consommation excessive d’alcool,  mauvaise nutrition ou une sous-nutrition provoquant des carences en vitamines. Par contre, les caroténoïdes, la lutéine et la zéaxanthine, aurait un rôle protecteur contre la survenue d’une cataracte.

 

Les maladies générales

Des maladies altèrent le métabolisme du cristallin. Elles peuvent donc être à l’origine de la cataracte : l’hypoparathyroïdie, , un déficit en magnésium, un traitement par des corticoïdes, le diabète, l’avitaminose C, l’obésité, la maladie de Steinert, la trisomie 21, l’affection cutanée (sclérodermie, eczéma atopique) .

 

Le diabète

La prévalence du diabète est importante dans la survenue de la cataracte. Elle est caractérisée par des opacités sous capsulaires postérieures entrainant une baisse rapide et sévère de la vision.

La fréquence de la cataracte en cas de diabète augmente avec l’ancienneté de celui-ci. La cataracte peut survenir précocement. Dans ce cas le fond d’œil est nécessaire afin de rechercher une affection de la rétine associée (rétinopathie diabétique). Si le fond d’œil est mal visible du fait de la cataracte, des examens complémentaires peuvent être réalisés.

L’opération ne sera pas différente par rapport à ce qui se fait pour une cataracte sénile. Le pronostique visuel dépendra essentiellement des lésions du fond d’œil.

 

Les maladies oculaires

La myopie ou le glaucome sont des pathologies pouvant favoriser l’apparition d’une cataracte précoce. Il en est de même pour les  inflammations chroniques de l’œil (uvéite) ou un décollement de la rétine non traité. La prise de collyre contenant des corticoïdes est une cause classique de cataracte sous capsulaire.

 

Un traumatisme oculaire

Le mécanisme peut agir par contusion, perforation ou par luxation. Le traumatisme  peut entraîner une cataracte, soit de manière immédiate, soit des années après l’accident pouvant poser des problèmes médicaux légaux. La recherche d’un corps étranger intra-oculaire doit être la préoccupation devant toute cataracte traumatique.

 

 La cataracte congénitale.

Elle peut survenir dès la naissance à la suite à une infection : rubéole,  toxoplasmose, herpès,  cytomégalovirus, prise de médicaments durant la grossesse, galactosémie, trisomie 21. La cataracte congénitale peut alors toucher un œil ou les deux yeux. Celle-ci peut s’aggraver après la naissance. Le risque de ce type de cataracte est celui de l’amblyopie.

 

La cataracte génétique.

Dans ce cas, il s’agit d’une maladie héréditaire dans laquelle de nombreux gènes défaillants peuvent être en cause. Elle peut être associée à un syndrome pluri-malformatif.

 

La Myopie forte

La myopie forte est fréquemment associée à une cataracte précoce. En effet, il n’est pas rare en cas de myopie forte d’avoir une cataracte vers l’age de 40 ans. Elle est classiquement bilatérale, mais peut aussi être unilatérale. Le traitement de cette cataracte avec mise en place d’un implant cristallinien permettra de réduire ou de supprimer la myopie.

 

 

Peut-on éviter la survenue d’une cataracte?

 

Connaissant les causes, est-il possible d’éviter certaines cataractes?

Il existe des mesures préventives ralentissant ou supprimant la survenue de la cataracte:

-cataractes liées à l’environnement : protection des yeux par lunettes, éviter l’exposition aux radiations, mesurer autant que possible les doses reçus en cas de radiothérapie.

-limiter la prise de corticoïde aux indications strictement nécessaires en évitant l’automédication même pour un produit paraissant anodin telle qu’une simple pommade.

-équilibrer au mieux le diabète par régime ou par traitement médicamenteux.

-protection des yeux vis-à-vis des chocs : port de lunettes de protection (squash, bricolage, badminton etc..)

-lutte contre le vieillissement : consommation fruit et légume, réduction de la consommation de viande, pratique régulière du sport, arrêt du tabac et de l’alcool.

-prévention pendant la grossesse des maladies infectieuse (rubéole)

 

Il n’existe aucun collyre, aucune substance active médicamenteuse qui a fait la preuve d’une quelconque efficacité pour prévenir la survenue d’une cataracte.

 

(mis à jour le 26 mai 2017)