Questions fréquentes

Tout savoir sur la cataracte :

Questions-réponses  sur l’opération de la cataracte :

 

>> Qu’est-ce qu’une cataracte ?

La cataracte correspond à une opacification du cristallin : le cristallin est une lentille permettant à l’œil d’accommoder, c’est-à-dire qu’il lui permet de générer des images nettes pour des objets situés à diverses distances.

 

 

>> Comment se soigne la cataracte ?

Le seul traitement de la cataracte est chirurgical assisté par microscope opératoire. L’opération vise ainsi à remplacer le cristallin naturel par un implant. Grâce à une petite incision de 2,2 mm réalisée par phakoémulsification, le cristallin est fragmenté et remplacer  par un implant.

 

 

>> Quels sont les symptômes de la cataracte ?

La cataracte entraîne une baisse de vision de loin, puis de près. Elle est aussi à l’origine de l’apparition d’éblouissements, d’une diplopie monoculaire (vision double), d’une baisse de la vision des contrastes et des couleurs. Dans les formes évoluées elle peut entrainer la cécité.

 

 

>> 
Quels sont les examens à pratiquer avant l’opération de la cataracte ?

Il est nécessaire de réaliser un examen complet de l’œil : mesure de la vision, prise de la tension oculaire, fond d’œil. Ces examens permettent de préciser l’état de la rétine ainsi que du nerf optique. Afin de déterminer la puissance de l’implant nécessaire (cristallin artificiel), l’ophtalmologiste effectuera une échographie oculaire.

 

 

>> Faut-il se faire hospitaliser pour l’opération de la cataracte ?

L’hospitalisation n’est pas nécessaire car il s’agit d’une chirurgie qui se déroule rapidement : votre présence au sein de l’établissement choisi n’est que de quelques heures. Le plus souvent, l’opération se réalise en chirurgie ambulatoire. Pour des raisons de commodité pour le patient (trajets, personnes seules), une courte hospitalisation peut être nécessaire.

 

 

>> Quel type d’anesthésie est nécessaire pour l’opération de la cataracte ?

Une simple anesthésie locale par l’instillation de quelques gouttes dans l’œil opéré suffi. Elle est efficace car le patient ne ressent aucune douleur. Parfois, à la demande de celui-ci, une anesthésie générale peut être réalisée.

 

 

>> Suite à l’opération, qu’est-ce que je peux faire ?

Vos activités normales peuvent être reprises assez rapidement, vous pouvez vous pencher ou vous baisser sans problème. La prise d’une douche, d’un bain ou d’un simple shampoing, ne sont pas proscrits tant que les yeux restent hors contact de l’eau. Il est possible de ne pas mettre ses anciennes lunettes si elles gênent. Si un seul verre de lunettes vous dérange, il est possible de le faire remplacer provisoirement par un verre neutre chez l’opticien.

 

 

>> Suite à l’opération, qu’est-ce que je ne peux pas faire ?

Après l’opération, l’œil opéré est fragile, même si aucune douleur n’est ressentie et que la vue est bonne. Il est préférable d’éviter, durant quelques jours, toutes les activités susceptibles de provoquer un traumatisme oculaire.

 

 

>>La cataracte peut-elle récidiver ?

La cataracte ne peut pas récidiver car le cristallin, une fois retiré, ne repousse pas. Néanmoins, il faut savoir que lors de l’opération, la capsule du cristallin est laissée en place pour servir de support au nouvel implant. Cette capsule, transparente d’origine, peut être amenée à s’opacifier avec le temps et donc à devenir blanchâtre. C’est ce que l’on appelle la cataracte secondaire : elle se traduit généralement par une baisse de vision. Le traitement est réalisé grâce au laser YAG, qui permettra l’ouverture de la capsule. Cette intervention se fait au cours d’une simple consultation, sans hospitalisation, l’acte est indolore et ne dure que quelques secondes. La vision s’améliore après quelques minutes.

 

(mis à jour le 26 mai 2017)