Types d’astigmatismes

Quels sont les types d’astigmatismes ?

On identifie plusieurs types d’astigmatisme :

  • L’astigmatisme régulier : Ce type d’astigmatisme se caractérise par la déformation de la cornée dans un  axe unique. La cornée présente alors deux méridiens. L’un est plus long, plus plat et peu convergent (Méridien rouge vertical). L’autre est plus court, plus bombé et plus convergent (Méridien vert horizontal). La variation de puissance entre ces deux méridien est progressive. L’astigmatisme peut être direct (à 90 °) inverse (axe à 0°), oblique (par exemple 45 °) selon l’orientation de son axe (méridien le plus convergent ou rayon de courbure de la cornée le plus faible).

astigmatisme régulier

Il est corrigé facilement corrigé par lunettes, lentilles souples et chirurgie réfractive.

 

  • L’astigmatisme irrégulier : Dans les cas simples, les deux méridiens ne se croisent plus sur le même axe. Ils sont ainsi de longueur différentes. Dans les cas complexes, il existe plusieurs méridiens. Il existe donc une distorsion entre les lignes horizontales, verticales et/ou obliques. La correction par verres correcteurs n’est alors pas satisfaisante.

 

La correction peut se faire par lentilles rigides par traitement laser personnalisé.

Le kératocône est fréquemment responsable  d’astigmatisme irrégulier. Il correspond à la déformation d’une zone de la cornée. Dans l’image ci dessous on comprend que l’astigmatisme est irrégulier, la partie inférieure de la cornée est franchement déformée.

 

kératocone évolué

 

Qu’il s’agisse d’un astigmatisme régulier ou irrégulier, la vision est imprécise à toutes les distances. L’acuité visuelle dépend de l’importance de l’astigmatisme. Il est nécessaire de bien l’analyser avant toute opération, afin d’éliminer un kératocône. Celui-ci est une contre indication absolue à l’opération par LASIK . En effet cette opération pourrait entraîner une ectasie cornéenne.

  • astigmatisme externe : le plus souvent l’astigmatisme est lié à une anomalie de cornée. On parle astigmatisme externe.
  • astigmatisme interne : parfois l’astigmatisme n’est pas lié à une irrégularité de la cornée mais à un défaut du cristallin, plus rarement de la rétine. On parle alors d’astigmatisme interne. Il peut être associé a une cataracte ou une luxation du cristallin traumatique ou spontanée (Maladie de Marfan).

 

Variétés d’astigmatismes

L’astigmatisme peut être simple s il est isolé. Il peut être  ou associé (on parle d’astigmatisme composé) à un trouble de la vision tel que la Myopie, l’Hypermétropie ou à la Presbytie. On parle alors d’astigmatisme myopique, astigmatisme hyper-métropique ou d’astigmatisme mixte.

 

Astigmatisme simple

Il correspond à un astigmatisme dont un des deux méridiens se projette sur la rétine :

si l’autre méridien se projette devant la rétine c’est un astigmatisme myopie simple

si l’autre méridien se projette derrière la rétine c’est un astigmatisme hypermétropie simple.

 

 

astigmatisme composé

Les deux méridien sont situé du même coté de la rétine soit :

en arrière c’est un astigmatisme composé hypermétropique

en devant : c’est un astigmatisme composé myopique.

 

type d'astigmatisme. astigmatisme composé myopie et hypermétropique

Astigmatisme composé

 

 

Astigmatisme mixte

l’un des deux méridien est devant la rétine l’autre derrière.

 

 

Selon l’axe de l’astigmatisme

L’astigmatisme peut être direct ou conforme si le grand axe est horizontale. C’est le cas le plus fréquent. La cornée est le plus souvent déformée dans sa partie supérieure et inférieur du fait de la tension des paupières.

Il peut être inverse si le grand axe est verticale.

L’astigmatisme est oblique dans les autres cas. Ce type d’astigmatisme est plus difficile à corriger par lunettes.

 

                    >> Quel est le traitement de l’Astigmatisme ?

 

(mis à jour le 26 mai 2017)