L’Hypermétropie : définition

Qu’est-ce que l’hypermétropie ?

Définition : l’hypermétropie est essentiellement une anomalie de la vision  de près.

L’hypermétropie est l’inverse de la myopie, c’est à dire qu’un individu myope verra mal de loin, alors que l’individu hypermétrope peut  mal voir de prés pour lire ou écrire.

 

 

 

gène dans la vision sur écran, pour la lecture

vision de l’œil hypermétrope

 

 

Pour un œil normal qui est au repos, l’image d’un objet est nette car elle se focalise sur la rétine. En cas d’hypermétropie au repos, l’image d’un objet de loin est floue car elle se focalise à l’arrière de la rétine.

L’accommodation est le mécanisme qui permet à un œil focalisé de loin, de voire de près. Le support anatomique de l’accommodation est le cristallin.

En cas d’hypermétropie modérée, le cristallin permet de focaliser l’image de l’objet de loin, sur la rétine. La vision de loin sera nette, mais au prix d’un effort permanent d’accommodation. Lorsque l’objet se rapproche de l’œil hypermétrope, la projection de l’image à l’arrière de la rétine augmente. Le cristallin sera davantage sollicité jusqu’à dépasser ses capacité à re-focaliser l’image sur la rétine. La vision peut alors devenir floue.

En cas d’hypermétropie plus importante, ou en cas d’impossibilité de faire marcher le jeu de l’accommodation, le cristallin ne pourra plus re-focaliser l’image de l’objet de loin, sur la rétine. La vision de loin sera floue. Lorsque l’objet se rapproche de l’œil hypermétrope, la projection de l’image à l’arrière de la rétine augmente et la vision de près devient encore plus floue.

Ces mécanismes expliquent :

– l’apparition de symptôme lors d’activités prolongées de près tel que la lecture , le travail sur écran.

-la nécessité de porter des lunettes de près avant l’age de la presbytie.

-la corrélation entre l’importance de l’hypermétropie est le besoin de porter des lunettes.

 

Accommodation et œil hypermétrope

L’œil hypermétrope est dit « trop court » ou la cornée dite « trop plate ». L’image d’un U situé de loin est alors dé-focalisée derrière la rétine. La perception de l’image est alors floue. La projection de l’image (point F) se fait derrière la rétine.

Par contre, si l’accommodation est suffisamment performante et si l’hypermétropie est faible ou modérée, alors le jeu du cristallin permettra une re-focalisation de l’image sur la rétine (point F). La perception de l’image sera vue nette mais au prix d’une accommodation.

C’est la raison pour laquelle une hypermétropie faible peut n’entrainer aucune gène. Le mécanisme d’accommodation étant inconscient.

hypermétrope sans accommodation

 

hypermétropie avec accommodation

Age et hypermétropie

L’hypermétropie est un défaut visuel fréquent qui se présente dès le plus jeune âge mais qui peut se manifester tardivement dans la vie. Avec la croissance de l’individu, l’hypermétropie peut  régresser. Elle peut laisser la place à une myopie.

Comme vu plus haut, l’oeil hypermétrope est trop court. Comme le globe oculaire n’atteint à  la taille adulte que vers l’age de 5 ans, tous les enfants sont hypermétropes.

Vers 1 an l’hypermétropie est d’environ 4 dioptries, vers 2 ans elle est en moyenne de 3 dioptries, atteint 2 dioptries à 3 ans pour disparaitre vers l’âge de 5 ans.

L’hypermétropie peut en partie se corriger physiologiquement par la puissance du cristallin et son pouvoir d’accommodation. Avec l’âge, le pouvoir accommodatif du cristallin diminue. Les difficultés d’accommodation commencent à se faire sentir pour la vision de près. Lorsque l’accommodation est insuffisante, la vision de loin est alors affectée.

L’hypermétropie est souvent accompagnée de  maux de tête ou d’un strabisme et nécessite une correction optique.

 

Unité de mesure de l’hypermétropie

La puissance de l’hypermétropie se mesure en dioptries positive. Elle exprime la puissance ou la convergence du verre correcteur nécessaire pour corriger une hypermétropie donnée. Ce chiffre correspond au chiffre noté sur l’ordonnance de prescription de lunette. La mesure s’effectue par un réfractomètre automatique.

  • l’hypermétropie est faible si elle est comprise entre 0 et +3 dioptrie
  • moyenne entre +3 et +6 dioptries
  • forte au dela de +6 dioptries

L’unité de mesure de l’hypermétropie ne doit pas être confondue ou exprimé en dixième. Cette mesure concerne l’acuité visuelle.

 

(mis à jour le 26 mai 2017)