Hypermétropie et presbytie

Hypermétropie et Presbytie : traitements possibles

L’hypermétropie et la presbytie empêchent de façon cumulée la vision de près essentiellement mais aussi la vision de loin. Lorsqu’un patient hypermétrope arrive à l’âge de la presbytie, la qualité de vision devient mauvaise. En effet, en plus de la gêne en vision de près, se surajoute la gêne de loin. Le port d’une correction optique devient alors vite indispensable.

 

Chez le myope, il existe au moins une distance où la vision est nette. Par contre, chez l’hypermétrope presbyte, la vision n’est jamais nette. De plus, le fait de porter des lunettes, alors que la vision a toujours été excellente, peut être particulièrement mal vécu. C’est pourquoi, la demande d’un traitement chirurgical est forte chez l’hypermétrope presbyte.

Conséquence de la presbytie chez l’hypermétrope

Rappelons les notions suivantes sur l’hypermétropie et la presbytie. 

L’hypermétropie est un défaut optique qui touche essentiellement la vision de près. L’œil n’étant pas assez convergent, l’image d’un objet situé de loin se projette derrière la rétine. Dans une forme légère, ce défaut est partiellement corrigé par le cristallin. Celui ci en modifiant son rayon de courbure permet la projection de l’image sur la rétine. Plus l’hypermétropie est forte, plus l’accommodation nécessaire pour ramener l’image sur la rétine sera importante voir impossible.

La presbytie est liée à la perte progressive de l’accommodation. Ainsi la capacité à mettre au point un objet situé de près diminue.

En cas d’hypermétropie préalable, la presbytie débutante aggrave les défaut pré-existants de l’hypermétropie :

L’hypermétropie a besoin d’accommoder pour voir de loin et surtout de près, la presbytie l’en empêche de plus en plus. On parle de presbytie précoce chez l’hypermétrope car la gène de près se fait sentir avant l’âge normal de la presbytie (43 ans en moyenne)

 

Traitement de l’hypermétropie chez un sujet presbyte

L’âge est un facteur déterminant pour le choix de la technique opératoire. Pour un hypermétrope modéré et presbyte de moins de 50 ans, la technique privilégiée est celle du LASIK  avec laser Femtoseconde. L’œil directeur du patient sera réglé en vision de loin et l’autre en vision de près (bascule).

 

Pour un hypermétrope de plus de 50 ans, la technique consistera à mettre en place des implants multifocaux qui permettront de voir de loin et de près.

 

 

 

L’hypermétropie chez un sujet avec presbytie débutante

L’opération par laser sur les 2 yeux réglée de loin peut se révéler suffisante. En effet, le traitement de l’hypermétropie par le laser entraîne une cornée multifocale. La vision sera alors améliorée de loin mais aussi de près. Contrairement à la myopie, dont l’effet recherché consiste à aplatir la cornée, l’opération de l’hypermétropie bombera le centre de la cornée. Cet effet est produit en modifiant le rayon de courbure périphérique de la cornée. La technique utilisée est celle du LASIK qui permet l’utilisation combinée du laser Femtoseconde et du laser Excimer de surface.

Les techniques utilisées sont les mêmes que pour la Myopie, l’intervention se passe de la même façon : l’opération laser pour la myopie avec Laser Femtoseconde.

 

(mis à jour le 02 novembre 2018 AH)