Traitement de l’hypermétropie

Quels sont les traitements chirurgicaux de l’hypermétropie ?

Les traitements de l’hypermétropie sont devenus courants dans le cadre de la chirurgie réfractive. Ils s’effectuent comme pour la myopie, soit par  laser ou par implant. L’objectif est d’augmenter la puissance optique de l’œil afin d’améliorer la vision de loin et de près.

L’opération de l’hypermétropie est un motif de consultation moins fréquent que pour la myopie. En effet,  l’hypermétropie faible est souvent bien supporté. Rappelons que l’hypermétropie est plus fréquente que la myopie.

 

 

 Principe de l’opération de l’hypermétropie

 

Quelque soit la technique utilisée, le principe de l’opération de l’hypermétropie consiste à améliorer la vision de loin ainsi que celle de près. C’est l’augmentation de la convergence des rayons lumineux vers la rétine qui permet cette amélioration.

Deux cas sont à envisager :

  • L’hypermétrope non presbyte pour lequel la correction de l’hypermétropie permet de régler l’œil de loin. La vision de près se fait grâce à l’accommodation naturelle du cristallin
  • L’hypermétrope presbyte pour lequel la correction de l’hypermétropie permet de régler l’œil de loin. La vision de près, selon le degré de la presbytie peut devenir plus nette.

 

principe de la correction de l'hypermétropie au laser

Principe de la correction de l’hypermétropie

 

 

 

L’œil hypermétrope nécessite une accommodation pour la vision de loin et encore plus de près. En cas de dépassement des capacités d’accommodation la vision est floue. La vision peut être floue de loin et encore plus de près. Le principe de l’opération de l’hypermétropie  consiste à augmenter la convergence des rayons lumineux vers la rétine. La puissance optique de l’œil est ainsi augmentée. La focale (point F) d’un objet situé de loin sera alors ramenée sur la rétine pour que la vision de cet objet soit nette.

 

Le principe de l'opération consiste à ramener l'image d'un objet dé-focalisé sur la rétine

Le principe de l’opération consiste à ramener l’image d’un objet dé-focalisé sur la rétine.

 

 

Principe du laser

 

Pour une hypermétropie sans astigmatisme, avec la technique laser, la cornée sera bombée au centre afin d’augmenter la courbure de la cornée. La cornée deviendra plus convergente et l’image rétinienne d’un point U située à l’infini se projettera sur le plan rétinien et sera vue nette.  Le laser creusera à chaque tir,  plus en périphérie qu’au centre.

 

 

profile d'ablation hypémétropie

Le laser creusera en périphérie pour rendre la cornée plus convergente

 

Plus l’hypermétropie sera importante plus le laser devra creuser la cornée. La fréquence de tir (500 Hz correspondant à 500 tirs par seconde) des lasers de dernière génération diminuent le temps de traitement. Ainsi 3 dioptries d’hypermétropie sont retirées en 2 secondes environ.

 

 

Principe de l’ implant

 

L’implant augmentera la converge des rayons lumineux vers la rétine afin que l’image rétinienne d’un objet situé de loin, puisse être vue nette. Il s’agit d’une lentille convergente de puissance donnée. La puissance de l’implant est calculée systématiquement avant l’opération. La lentilles multifocale permettra une vision de loin et de près afin de compenser la presbytie.

 

 

 Les techniques d’opération

 

Afin de poser l’indication de l’opération et de la méthode, il est nécessaire de tenir compte de l’âge, de l’importance de l’hypermétropie, mais aussi de tous les autres paramètres de l’œil, notamment du cristallin.

Opération par laser simple avec laser Femtoseconde

Le traitement de l’hypermétropie par lasik permet aux patients de se passer de lunettes en vision de loin et en vision de près jusqu’à ce que la presbytie devienne gênante. A ce moment là, des lunettes simples pour la vision de près pourront être prescrites. Il ne sera pas nécessaire de porter des verres progressifs ce qui représente un intérêt financier non négligeable.

Le traitement par laser consiste à obtenir un profil d’ablation inverse à celui de la myopie. Pour une myopie, on cherche à aplatir la cornée pour la rendre moins convergente, alors que pour l’hypermétropie on cherche au contraire à la bomber. Le laser va creuser en périphérie de la cornée et pas au centre. Il diminuera donc le rayon de courbure de la cornée.

Les limites du traitement de l’hypermétropie par le laser sont fixés à +6 dioptrie. Au delà la quantité de tissu à retirer devient trop importante. De plus la cornée risque d’être trop bombée, risquant de faire apparaître des aberrations optiques.

Néanmoins, le profil de cornée obtenue avec une photo ablation hypermétropie permet une augmentation de la profondeur de champ, augmentant la vision de loin, mais aussi celle de près.

 

 

Opération par laser et traitement multi-focal de la cornée ou Presbylasik

Cette technique permet de corriger la vision de loin et d’améliorer la vision de près en cas de presbytie associée à l’hypermétropie. Ce laser remodèle la cornée pour lui donner la forme souhaitée. La qualité de vision représente un bon compromis si la vision de près n’est pas obtenue au détriment de la vision de loin.  Néanmoins, le port d’une correction en vision de près pourra être nécessaire de nouveau.

 

 

Ablation du cristallin et mise en place d’une lentille multifocale ou prélex

Lorsque la presbytie est installée, après 50-55 ans, et que l’hypermétropie est importante (supérieure à +6 Dioptrie) , le remplacement du cristallin par une lentilles multifocale ou prelex  est la meilleure solution. Cette technique consiste à extraire le cristallin et à le remplacer par une lentille multifocale. La technique est la même que celle utilisée pour la cataracte.

 

Implant multifocal pour la correction des hypermétropies fortes et presbytie associée

Implant multifocal pour la correction des hypermétropies fortes et presbytie associée                                                                                                                                                         (mis à jour le 02 novembre 2018 AH)

Cette lentille permet de voir de loin comme de près, sans lunettes. Des lunettes pour la vision de près peuvent toutefois être nécessaire en fonction de la taille des caractères à lire et de la luminosité ambiante.

Les implants peuvent aussi corriger l’astigmatisme si celui-ci est associé. On parle d’implant multifocal torique.