Quelles sont les contre-indications à l’opération de la Myopie au laser ?

Les examens réalisés lors de la consultation permettront d’éliminer les contre-indications à l’opération de la myopie au laser.

 

Les contre-indications de l’opération de la myopie au laser sont les suivantes :

 

contre indication opération myopieUne myopie qui n’est pas stable ou qui a bougé il y a moins de 2 ans.  Cette contre indication est relative. Elle dépend de l’objectif recherché. Si celui-ci est d’obtenir une vision sans lunette, il est nécessaire d’attendre car l’opération n’empêche pas une myopie d’évoluer. Si dans ce cas, une opération était réalisée, la myopie reviendrait après l’opération. Le port de lunettes serait de nouveau nécessaire. L’objectif atteint est donc raté, même si une ré-intervention resterait possible.

 

Par contre, Si l’objectif est d’obtenir une aptitude en vue d’un métier, l’opération peut n’être que la seul solution, même en cas de myopie évolutive. Elle ne doit être réalisée que pour cet objectif.

 

Le sujet doit avoir terminé sa croissance et être majeur car la myopie peut évoluer.

 

Les anomalies évolutive de la cornée. Le  kératocône est une contre indication absolue à la réalisation d’un lasik et d’un laser excimer. L’herpès oculaire récidivant et certaines maladie immunitaires évolutives sont contre-indiqués. Le laser peut aggraver ces anomalies.

 

Anomalie de la rétine ou maladies rétinienne contre indique l’opération laser à visée réfractive.

 

glaucome évolutif. La mesure de la pression oculaire peut être faussée par la modification de la forme de la cornée.

 

La grossesse est une contre-indication temporaire. L’opération n’est pas une urgence il est préférable de l’envisager plus tard.

 

Amblyopie profonde d’un oeil. En cas de complication la vue est perdue.

 

Si vous n’avez aucun des critères ci dessus, vous pouvez prétendre à l’opération de la myopie.

Les contre-indication particulières au Lasik au laser femtoseconde.

  • Les opacités cornéenne  denses peuvent empêcher la découpe d’un volet de qualité. Elles peuvent de plus gêner la reconnaissance irienne pour le bon fonctionnement de l’eye traker.
  • La présence d’une atrophie importante de la cornée localisée si la cornée a été traumatisée
  • une cornée trop fine compte tenu de la quantité de tissu à retirer

 

Les contre-indications administratives

Les aptitudes visuelles de différente profession sont réglementée par décret. Il en est de même pour la chirurgie réfractive. L’opération donc peut rendre inapte à l’exercice de certains métiers (hôtesse de l’air, armée, gendarmerie, etc.) de façon soit transitoire, soit définitive.

Certaines fédération sportives possèdent leur propre règlement.  L’obtention d’une licence sportive nécessite un certificat médical et parfois un avis auprès d’un médecin de la fédération. Le renouvellement de la licence peut être impossible pour  certain sport de combat, notamment pour la boxe.

Il apparaît donc indispensable de se renseigner auprès des administrations compétentes.

 

 

Certaines contre indication au laser peuvent amener à choisir d’autre techniques notamment l’implant. C’est ainsi que la présence d’une cataracte débutante fera préférer la technique par implant ou d’une myopie forte.

 

 

(mis à jour le 21 mai 2017)