Questions : avant l’opération

Avant l’opération : les réponses à vos questions

Voici la plus part des questions avant l’opération retrouvées sur notre forum.

 

 

questions avant l'opération de la myopie

J’ai un kératocône, puis-je prétendre à l’opération de la myopie ?

Le Kératocône est une contre-indication absolue. Il s’agit d’une modification de la courbure de la cornée qui progressivement s’amincit. La cornée est donc fragilisée, il n’est pas possible de faire agir les lasers sur une cornée affaiblie.

 

 

A quel moment dois-je retirer mes lentilles pour réaliser les examens pré-opératoires avant l’opération de la myopie ?

Vous portez des lentilles rigides ? Vos lentilles doivent alors être retirées au moins 15 jours avant la date du rendez-vous.
Vous portez des lentilles souples ? Vos lentilles doivent être enlevées minimum 24 avant la date du rendez-vous.
Il faut savoir que les lentilles modifient la forme de la cornée. Cela a tendance à fausser les mesures ainsi que les résultats opératoires.

 

Peut-on se faire opérer de la myopie avec une cornée fine ?

L’épaisseur de la cornée détermine votre aptitude à prétendre à l’opération de la myopie par laser.
Lors du traitement, le laser Excimer retire du tissu cornéen.

 

Avec le laser Femtoseconde, si l’épaisseur résiduelle du mur postérieur de la cornée est égale ou inférieur à 300 microns, il n’est pas conseillé de se faire opérer. Le risque encouru est l’ectasie cornéenne qui peut nécessiter une greffe de la cornée. il est possible de programmer une découpe à 90 microns ce qui laisse un mur postérieur important. Les résultats sont moins prédictibles avec les autres techniques.

 

 

J’ai un astigmatisme faible, est-ce que je peux me faire opérer de la myopie ?

L’opération de la myopie est compatible avec un astigmatisme si celui-ci est inférieur à 6 dioptries et que l’épaisseur de la cornée est suffisamment épaisse. Un traitement avec reconnaissance irienne est particulièrement recommandé.

 

 

J’ai un astigmatisme et une hypermétropie, puis-je prétendre à l’opération de la myopie ?

Dans la majorité des cas, un astigmatisme est associé à la myopie. Les deux défauts sont alors corrigés simultanément lors de l’intervention. L’hypermétropie associé à l’astigmatisme.Il peut également être corrigée en même temps, si celui-ci-ci est inférieure à 6 dioptries et que la cornée est suffisamment épaisse et plate.

 

 

Je souffre d’une myopie et d’une presbytie, quel est l’intérêt pour moi de me faire opérer ?

L’opération de la myopie représente l’opportunité d’arrêter de jongler avec les différentes paires de lunette pour n’en porter qu’une seule. La myopie et la presbytie sont deux troubles réfractifs de la vision aux conséquences visuelles différentes. Avec la myopie, vous aurez besoin d’une paire de lunettes pour voir de loin. Avec la presbyte, vous aurez besoin d’une paire de lunettes pour voir de près. Cette correction se fait via des verres progressifs et représentent de nombreux inconvénients. En outre, les verres sont à changer régulièrement pour voir de près, comme de loin.

Le patient pourra reprendre aisément ses activités quotidiennes en vision de loin : conduite, cinéma, télévision…Néanmoins, une correction optique sera nécessaire pour corriger la presbytie.

 

 

Peut-on se faire opérer en cas d’hyper anxiété ?

L’opération de la myopie touche un organe important des sens, qui est la vue. Il est donc tout à fait normal de ressentir une certaine angoisse lors de l’opération.
Cependant, il ne faut pas paniquer. L’opération de la myopie est celle qui est la plus réalisée en France. Les échecs et les complications sont très rares si les indications et les procédures sont respectées.
Tout d’abord, une prémédication est systématiquement prescrite deux heures avant l’opération pour atténuer le stress. L’anesthésie locale permet de ne ressentir aucune douleur.
Entourés par des professionnels de santé compétents, toutes les conditions sont réunies pour que l’opération se passe avec succès.

 

 

J’ai une forte myopie ainsi qu’un astigmatisme, puis-je me faire opérer ?

Il est possible de se faire opérer d’une forte myopie et d’un astigmatisme associé. Dans ce cas, le laser Femtoseconde est la technique de choix puisqu’il est possible de calibrer un volet très fin puis de réaliser un programme Excimer avec économie de tissu. La cornée doit être suffisamment épaisse : le mur postérieur doit être égal ou supérieur à 300 microns. En cas de contre-indication au laser Femtoseconde, il est possible d’opter pour la mise en place d’un implant myopique soit en le substituant au cristallin, soit en plus de celui-ci. Dans ce cas, on parle de chirurgie du cristallin clair. Il sera choisi de mettre en place un implant torique afin de corriger l’astigmatisme, ou un implant multi focal pour corriger la presbytie.

 

 

J’attends un enfant et j’aimerai me faire opérer de la myopie, est-ce possible ?

La grossesse n’est pas une contre-indication à l’opération de la myopie. Néanmoins, la chirurgie de la myopie n’est pas une urgence, elle n’est donc pas recommandée au nom du principe de précaution.

 

 

Est-il possible de corriger une hypermétropie survenue une vingtaine d’années après une kératotomie radiaire ?

Il est possible de corriger une hypermétropie survenue suite à une opération par kératotomie radiaire s’il n’existe pas de contre-indication. Il sera possible d’opter pour le laser Excimer de surface soit pour le laser Femtoseconde (technique tous lasers).

 

 

Peut-on se faire opérer si la myopie n’est pas stable ?

Opérer un patient ayant une myopie non stabilisée est un choix qui lui revient. Il est possible d’être opéré si vous souhaitez obtenir 10/10 d’acuité visuelle pour passer un concours ou être apte à un métier. Mais la myopie n’étant pas stabilisée, les chances qu’elle évolue sont fortes, le patient sera donc obligé de porter à nouveau des lunettes.

Cependant, il n’est pas possible d’être opéré si l’objectif recherché est de ne plus porter de lunettes après l’opération avec une myopie évolutive.

 

 

Quelles sont les précautions à prendre les jours précédents l’opération ?

Avant l’opération, il est important d’enlever ses lentilles, au minimum 15 jours pour les lentilles rigides, et 24 heures pour les lentilles souples. Concernant le maquillage, il faut veiller à bien se démaquiller afin d’éviter toute infection due aux particules restantes.
Enfin, le jour de l’opération, il est fortement recommandé de venir accompagné et de ne pas conduire du fait de la prémédication. Des coques pour protéger vos yeux seront donnés.

 

 

Quels sont les examens à réaliser avant l’opération de la myopie ?

Différents examens sont pratiqués afin de savoir si le patient peut recourir à l’opération :
•    Examen de la réfraction : permet de connaître l’importance de la myopie,
•    Examen du fond d’œil
•    Examen de la pachymètrie : permet de connaître l’épaisseur de la cornée. Plus la cornée est épaisse, plus il sera possible de la creuser au laser
•    Examen de la topographie cornéenne : permet d’éliminer une contre-indication à l’opération si, entre autre, un kératocône est identifié
•    Examen oculomoteur : permet d’identifier les éventuels troubles de convergence/divergence de l’œil
•    Mesure des aberrations optiques : permet de mesurer la taille de la pupille dans le but d’améliorer la qualité des résultats

 

                    >> Les examens à réaliser en détail

 

 

J’ai une cinquantaine d’année, puis-je me faire opérer de la myopie ?

Vous avez 50 ans ou plus ? L’opération de la myopie par laser n’a pas de limite d’âge, il n’est jamais trop tard pour passer le pas. L’opération de la myopie permet de vivre sans lunettes pour la vision de loin. Néanmoins, elle ne corrige pas la presbytie. Des lunettes seront donc à porter pour les activités quotidiennes en vision rapprochée (lecture, travaux manuels, etc.).

 

(mis à jour le 26 mai 2017)