Technique par Lasik avec laser Femtoseconde

Technique par LASIK avec laser Femtoseconde : Femto Lasik ou opération tous lasers

La technique  LASIK au laser Femtoseconde est une évolution du LASIK simple.

La lame mécanique utilisée pour la réalisation du capot, est entièrement remplacée par le laser femtoseconde qui fait office de lame. Il permet ainsi la réalisation d’un capot cornéen régulier qui présente  toutes les caractéristiques désirée en terme de diamètre, d’épaisseur et de forme.

Réalisation du volet cornéen au laser femtoseconde

 

 

Technique de la découpe par laser femtosconde

Le défi lancé est de pouvoir réaliser une découpe régulière d’une cornée à 100  microns -/- 4 de profondeur alors que toutes les cornées sont bombées et changent de forme d’un patient à l’autre.

Comment est ce possible?

Un anneau de succion permet de maintenir le globe oculaire afin d’éviter tout mouvement de celui-ci. Il s’agit d’une petite ventouse placée sur l’œil anesthésié. Le centrage est vérifié puis un cône d’aplanation est positionné afin d’aplatir la cornée. Le laser pourra alors réaliser la découpe à une profondeur constante de 100 micron sur une cornée rendue plate.

Mise en place d’ l’anneau de succion

 

Vérification du centrage

 

Aplanation de la cornée

 

 

             découpe laser à 100 microns

 

 

Comment se passe l’opération ?

 

L’opération de la myopie au laser Femtoseconde se réalise en ambulatoire, sous simple anesthésie locale, et ne dure environ que 10 minutes/œil, soit 20 minutes pour les deux yeux qui peuvent être opérés en même temps.

Arrivé en salle opératoire, une infirmière instille des gouttes anesthésiques qui agissent directement sur la cornée et permettent d’éviter les douleurs pendant l’opération. Des survêtements seront également fournis. Enfin, un champ à la Bétadine sera réalisé (sauf contre-indication). Afin d’éviter tout mouvement de l’œil, un écarteur de paupière sera positionné afin de maintenir l’œil ouvert.

 

Réalisation du capot.

Un anneau de succion est positionné sur l’œil afin de le rendre immobile, puis un cône d’aplanation rendra tout mouvement impossible.

 

Anneau de succion et cône d'aplanation laser femtoseconde

Anneau de succion et cône d’aplanation

Une pression peut être ressentie mais elle n’est pas douloureuse. Le laser Femtoseconde est réalisé sur l’œil afin de réaliser le capot. La vision devient alors noire durant quelques secondes, cela est parfaitement normal. Le chirurgien choisi la surface de découpe et l’ensemble des options : profondeur exacte, forme de la découpe, siege de la charnière etc…

 

 

 

Le laser Excimer sera ensuite utilisé pour corriger la myopie. Pour ce faire, cette étape se réalise sous microscope opératoire afin de soulever le capot. Le point de fixation est déterminé de même que la zone à traiter. Le laser émet un bruit important lors de l’émission. Il ne faut pas avoir d’inquiétude, cela est normal. Grâce à sa fonction Eye Tracker, le laser suit tous les mouvements de l’œil et s’arrête dès lors qu’il n’arrive plus à le suivre. Le volet est repositionné. Il adhère rapidement. Sa stabilité est assurée par la repousse de l’épithélium de la cornée en quelques heures. L’épithélium protège rapidement la cornée des poussières, des bactéries, des fumées et des virus. L’opération est ensuite réalisée de la même manière pour le deuxième œil. La durée du traitement laser varie selon l’importance du trouble réfractif à corriger.

 

Laser excimer après découpe du capot

 

Quels sont les avantages et inconvénients ?

Avantages :

  • Possibilité de programmer la découpe selon les critères souhaités avec une précision de quelques microns : épaisseur, taille, centrage, régularité du volet, site de la charnière…etc
  • diminution des risques d’ectasie cornéenne par rapport au lasik avec lame (microkératome).
  • diminution de la fréquence des invasions épithéliales
  • Résultats obtenus en terme de qualité visuelle et de prédictibilité sont très satisfaisants voire inégalés
  • Peu de retouches.
  • Le capot réalisé est plus stable, il existe donc moins de risques de déplacement entre autre. La découpe ne dépend plus des caractéristiques de la cornée, ni de sa forme.
  • Précision et sécurité accrues dues à la possibilité de découper finement la cornée.
  • Technique privilégiée pour l’opération d’une forte myopie, fort astigmatisme, forte hypermétropie, lorsque ces défauts sont associés à une cornée peu épaisse, cambrée, irrégulière ou plate.
  • Douleurs post-opératoires faibles.

 

 

Inconvénients :

  • Coût du laser onéreux : tous les centres ne possèdent pas cette technologie ce qui demande aux patients de bien se renseigner
  • Contact avec l’anneau de succion désagréable, mais non douloureux
  • Syndrome de sensibilité à la lumière et spectre de lumière périphérique possible pendant 3 à 6 semaines après l’opération qui sont réversibles après traitement par collyre

(mis à jour le 26 mai 2017)