Questions : technologies utilisées

Questions : Les technologies utilisées

Voici les principales questions sur les technologies utilisées pour l’opération , posées en consultation.

 

Qu’est-ce qu’un examen à la lampe à fente ?

Une lampe à fente, ou Biomicroscope, est un matériel d’ophtalmologie qui est  utilisé en consultation pour effectuer l’examen direct des structures oculaires à fort grossissement: cornée; chambre antérieur, iris, cristallin, vitrée et l’examen de la rétine ou  fond d’œil. Il permet aussi  l’examen des paupières, cils et  conjonctive. Le fond d’oeil nécessite une dilatation de la pupille, par instillation de gouttes, permettant ainsi de mieux observer la périphérie de la rétine. En consultation pré opératoire, cet examen permet de dépister d’éventuelles anomalies qui pourraient compromettre le résultat de l’intervention.

 

 

 

Quels sont les lasers utilisés dans l’opération de la myopie ?

Les lasers utilisés aujourd’hui sont :

  • Le laser Femtoseconde : celui-ci permet de réaliser le capot cornéen permettant ainsi de faire agir le laser Excimer,
  • Le laser Excimer : celui-ci permet de traiter l’amétropie en réalisant une ablation du tissu cornéen dans le but d’en modifier sa courbure

 

 

Qu’est-ce que le laser Femtoseconde ?

Le laser Femtoseconde est un laser notamment utilisé en ophtalmologie, dans le cadre de la chirurgie. Il envoi des impulsions ultra brèves de l’ordre de quelques centaines de Femtoseconde : une Femtoseconde correspond à 0,000000000000001 secondes soit 10-15. En chirurgie ophtalmique, et notamment en chirurgie réfractive, il permet de réaliser un capot au niveau de la cornée. Il se substitue au microkératome.

 

Comment agit le laser Femtoseconde?

Les pulses du laser Femtoseconde provoquent une rupture des liaisons entre l’électron et le noyau atomique : c’est la ionisation. Appliqué sur la cornée, ce procédé créé des micro bulles de gaz qui, de proche en proche, vont induire une rupture localisée du tissu. L’utilisation de ces impulsions de manière contiguë et régulière, permet de réaliser un tracé de découpe fin et précis (précision proche de 4 microns, soit 4 millièmes de millimètres). La capacité de contrôler l’ensemble des paramètres de la découpe permet d’optimiser la sécurité et la qualité de l’intervention.

 

Quel est l’intérêt d’utiliser un laser femtoseconde pour la découpe de la cornée ?

  • Surface du capot : la réalisation d’un capot large permet au laser de sculpter la cornée sur une zone optique plus importante. Cela permet d’améliorer la qualité de vision, de diminuer les effets secondaires, de traiter les astigmatismes ainsi que les hypermétropies, entre autre.
  • Stabilité du capot : les berges sont abruptes et perpendiculaires, ce qui limite les risques de déplacement du capot cornéen et la prolifération des cellules sous le capot.
  • Régularité de la découpe : le capot obtenu est fiable et régulier
  • Profondeur du capot : le laser Femtoseconde permet de réaliser un capot fin entre 110 et 90 microns. Ce paramétrage éviter de trop creuser la cornée et permet de traiter les fortes myopies, les cornées fines et de réaliser des retouches. Après traitement, l’épaisseur du lit stromal ne doit pas être supérieur à 300 microns. Une épaisseur trop faible pourrait entraîner une ectasie cornéenne.

 

Le laser Femtoseconde est utilisé dans la chirurgie réfractive tous lasers.

 

 

 

Quels sont les retours sur la technique du LASIK ?

La technique du LASIK , a connu ses débuts dans le domaine de l’ophtalmologie fin des années 1990 par la firme Intralase. C’est aux Etats-Unis que les premières interventions chirurgicales LASIK sont apparues, cette technique s’est ensuite développée en Europe.
Aujourd’hui, des millions de personnes se sont fait opérés dans le monde, c’est pourquoi les risques et inconvénients sont connus et maîtrisés. Le taux de réussite dépasse les 98%.

 

                                        >> Quelles sont les évolutions des techniques ?

 

 

Quelle est la différence entre le laser Femtoseconde et le LASIK simple ?

La technique du LASIK simple consiste à découper un capot cornéen de façon manuelle  : c’est le microkératome. Les complications de cette technique sont imputables à l’imperfection de la découpe qui dépend  de la lame utilisée. Les inconvénients délétères de cette méthode reposent sur l’apparition de stries tissulaires, d’érosions épithéliales ainsi que d’autres complication mécanique.

Aujourd’hui le laser Femtoseconde peut remplacer les facteurs mécanique de la lame dans la découpe du volet. De par sa précision, il possède des avantages certains par rapport au microkératome. Cette méthode permet d’opérer des patients inopérables avec les anciennes techniques, c’est le cas pour les cornées fines, les fortes myopies et hypermétropies et certains astigmatismes.

 

Quels sont les avantages du LASIK par rapport au laser Excimer de surface ?

Les suites opératoires par la technique du LASIK sont indolores.
En voici les avantages :

  • La  récupération visuelle se fait plus rapidement.
  • Les risques de haze sont inexistants
  • Les deux yeux sont opérés en même temps
  • Une retouche est plus facilement envisageable et réalisable
  • Les résultats sont plus stables et plus efficients pour les fortes myopies, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie

 

Les inconvénients du laser Excimer :

  • Les suites opératoires sont douloureuses pendant 24 à 48h
  • Le risque de haze est possible ce qui peut entrainer une baisse de l’acuité visuelle
  • La récupération visuelle est plus lente : 3 semaines à quelques mois
  • Impossibilité de traiter les deux yeux en même temps
  • Ne traite pas les fortes myopies
  • Le risque de régression est important

 

                > Technique par LASIK

                > Technique par Femto LASIK (tous lasers)

 

 

 

Pourquoi se faire opérer de la myopie ?

Les motivations d’un individu à se faire opérer de la myopie repose bien souvent sur des raisons personnelles comme la volonté de s’affranchir de ses lunettes ou lentilles et des inconvénients liés à cette correction optique. Ce choix peut également reposer sur des motivations financières : l’opération de la myopie au laser est amortie en 10 ans chez un sujet non presbyte, en 5 ans chez un individu presbyte. Les motivations peuvent enfin reposer sur des motivations professionnelles car certains métiers ou concours nécessitent le respect de normes visuelles spécifiques.

L’opération de la myopie s’adresse essentiellement aux individus qui ont une bonne vision avec une correction optique par le port de lunettes ou lentilles.

 

                                        >> Pourquoi se faire opérer ?

 

 

 

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir la technique à utiliser ?

Votre chirurgien doit réaliser les examens nécessaires afin de déterminer pour quelle technique opter. Celle-ci dépendra de :

  • L’importance de la myopie,
  • Les caractéristiques de la cornée (épaisseur, régulière ou non, etc.)
  • L’examen de la topographie cornéenne
  • La taille de la pupille
  • Les caractéristiques propre au patient : âge, mode de vie…
  • L’expérience du chirurgien

 

 

Que signifie LASIK ?

LASIK est l’acronyme de Laser In Situ Keratomileusis. Ce laser permet de modifier la forme de la cornée. Cette technique comprend deux manipulations :

  • D’une part, un instrument (microkératome) ou un laser (laser Femtoseconde) pour créer un capot au niveau de la cornée
  • Puis, un autre laser (le laser Excimer) pour  traiter l’amétropie en modifiant la courbure et la forme de la cornéenne

 

 

Qu’est-ce que le LASIK ?

Le LASIK, ou Laser-Assisted In-Situ Keratomileusis, est une technique qui consiste à corriger la myopie, après avoir réalisé un volet cornéen. Ce volet cornéen peut être réalisé soit :

  • Mécaniquement/manuellement avec une lame appelée microkératome : c’est le LASIK simple,
  • Avec le laser Femtoseconde : c’est la LASIK tous lasers

Suite à cela, la deuxième étape du LASIK consiste à modifier la forme de la cornée par un processus d’ablation des tissus cornéens avec le laser Excimer. Cette technique évite les douleurs rencontrées avec la technique PKR de surface qui consiste à faire agir le laser Excimer directement sur la cornée, sans réalisation du capot.

 

                                       >> Technique du LASIK

 

 

 

Qu’est-ce que le PKR ?

PKR est l’acronyme de Photo Kératectomie à visée Réfractive. Lors de cette technique, l’épithélium cornéen est entièrement retiré afin de faire agir le laser Excimer directement sur la cornée. Le tissu cornéen est alors nébulisé sur un faible volume permettant de modifier de proche en proche la forme de la cornée.

 

                                        >> Technique du PKR (Laser Excimer de surface)

 

 

 

Quels sont les risques de l’opération par laser Excimer ?

Le laser Excimer est l’unique laser qui traite la myopie, l’astigmatisme ou l’hypermétropie, en modifiant la courbure de la cornée par ablation des tissus cornéens. Il est piloté par ordinateur. Il est donc possible de le paramétrer en fonction des données souhaitées pour chaque patient.

 

Quels sont les principaux risques ?

  • Sécheresse oculaire : des gouttes artificielles sont prescrites
  • Infection : survient de manière exceptionnelle
  • Haze : survient lors d’une cicatrisation excessive de la cornée et aboutit à une perte progressive de l’acuité visuelle

 

 

 

Quels sont les risques post-opératoire de l’opération par laser Femtoseconde ?

Le laser Femtoseconde est un laser dernière génération utilisée depuis une trentaine d’années, dont les résultats apportent une grande satisfaction auprès des patients. Néanmoins, voici les risques pouvant survenir suite à l’opération :

  • Envahissement épithélial : Les cellules épithéliales peuvent passer sous le capot cornéen. Mais cette complication reste exceptionnelle grâce à l’utilisation du laser Femtoseconde
  • Ectasie cornéenne : cette complication survient lorsque la cornéen est anormalement fine ou affaiblie. Elle peut nécessiter une greffe de cornée mais ce risque demeure exceptionnel
  • Hypersensibilité au soleil
  • Sécheresse oculaire : un collyre sera prescrit
  • Déplacement du capot : Complication très rare qui nécessite sa remise en place
  • Infection : ce risque est exceptionnel lorsque les mesures de sécurité et d’hygiène sont respectées
    Altération de la qualité d’image : cela  se traduit par la perception de halos de lumière et touche environ 30% des patients
  • Sous ou sur correction : une retouche sera possible quelques semaines suite à l’opération. Les retouches sont plus faibles avec le laser Femtoseconde qu’avec le LASIK simple

 

 

 

Qu’est-ce que le laser Excimer par rapport à l’opération de la myopie ?

Le laser Excimer est le laser qui permet de traiter l’amétropie : myopie, hypermétropie, astigmatisme ou presbytie. Il permet de sculpter la cornée par un processus d’ablation du tissu épithélial cornéen dans le but de lui donner la forme que l’on souhaite. Le laser Excimer est donc réglé en fonction des paramètres propres à chaque patient. Techniquement, le laser Excimer envoi des faisceaux laser appelés « Spot ». Les spots plus importants rabotent de façon sommaire la cornée, alors que les petits spots assurent la finition afin d’obtenir la forme souhaitée.

 

Le laser Excimer permet différents paramétrages :

  • Le traitement personnalisé de la myopie selon les aberrations optiques de la cornée selon les données propres à chaque patient
  • L’option « Large Zone » correspond à l’élargissement de la zone de traitement
  • Le Eye tracker
  • L’option « Economie de tissu » limite la profondeur de sculpture de la cornée et permet d’obtenir des cornées moins fines qu’avec les lasers Excimer auparavant utilisés.

 

 

Les suites sont-elles douloureuses avec le LASIK par laser Femtoseconde ?

Une sensation de grains de sable peut être ressentie transitoirement après l’opération. Il sera certainement possible que vos yeux pleurent et de ressentir une gêne à la lumière. Ces inconvénients peuvent durer 3 à 4 heures puis disparaissent dès le lendemain.

 

 

Les suites opératoires sont-elles douloureuses avec le laser Excimer ?

Les suites pré-opératoires avec le laser Excimer sont douloureuses 2 à 4 jours lorsque l’anesthésie disparaît. Des antalgiques vous seront prescrits afin de calmer les douleurs.

 

 

La technique du LASIK est-elle douloureuse ?

La technique du LASIK est totalement indolore. Une anesthésie locale, par instillation de gouttes, est réalisée sur la cornée sans aucune piqure pendant l’opération.

 

(mis à jour le 26 mai 2017)