Évolution des techniques et du matériel

Les évolution des techniques et du matériel

Les progrès techniques récents ont  permis d’améliorer le traitement de la presbytie. Les avancées concernent non seulement l’opération lasik avec laser femtoseconde, mais aussi les implants. Pourquoi ?

 

Évolution des lasers

Le laser Excimer :en savoir plus

La création et la commercialisation des lasers Excimer remonte aux années 1970. C’est en 1985 qu’une utilisation médicale a été envisagée pour le traitement sur les tissus biologiques. Les techniques en chirurgie réfractive ont commencé à être appliquées pour le traitement de la Myopie, Hypermétropie, Astigmatisme et Presbytie.

Le laser Excimer est un laser utilisé en chirurgie réfractive . Il a pour but de traiter la myopie, hypermétropie, astigmatisme et presbytie. Il émet un rayonnement de forte puissance proche de l’ultraviolet. Cette particularité lui permet de réaliser une photoablation. Les dernières évolutions du laser Excimer ont donc révolutionné la chirurgie réfractive en termes de précision et d’innocuité.

En effet, les impacts sont délivrés plus rapidement du fait d’une cadence de tir de 500 Hz (500 tirs en 1 seconde). Les zones cornéennes de la cornées traitées sont affinées de part la précision de chaque tir (4 micon). Les récents programmes développés lui permettent de gagner en performance grâce à la prise en compte des différentes aberrations optiques de la cornée permettent un traitement personnalisé.

La nouvelle technologie Eye Tracker  permet au laser de suivre les mouvements de l’œil.

Le laser Excimer est utilisé en complément du laser Femtoseconde, qui lui, permet de réaliser un « capot » au niveau de la cornée, permettant ainsi l’action de traitement du laser Excimer. C’est ce que l’on appelle la technique du LASIK.

 

Le laser Femtoseconde :en savoir plus

La technique du LASIK (utilisation en deux temps du laser Femtoseconde et du laser Excimer) est un progrès majeur dans l’opération de la presbytie.

Le laser Femtoseconde de dernière génération est plus précis et plus rapide que les anciens modèles. La sécurité est donc renforcée.  Sa précision est de  de quelques microns (1 micron = 0,001 mm).  Celle ci permet d’observer une baisse considérable des complications liées à la découpe du volet et donc un meilleur résultat visuel. Il n’induit plus d’aberration optique comme c’était le cas avec les techniques lasik simple. Il permet de plus de découper un volet selon toutes les caractéristiques voulues.

 

Évolution des implants multifocaux : en savoir plus

Les progrès ont concernés aussi le domaine des implants. En effet, les implants de dernières générations permettent d’améliorer la qualité de vision. De plus, il permettent de diminuer les effets secondaires par rapports aux anciens implants utilisés jusqu’alors. L’objectif de ces implants est d’obtenir une bonne vision de loin comme de prés. Néanmoins, le port de lunettes peut être nécessaire selon les circonstances (conduite nocturne, lecture de prés en basse lumière). La réduction de la taille des implants permet de plus son introduction dans l’œil par des incisions de 1.8 mm. Cet aspect limite donc le risque d’astigmatisme.

Certains implants multifocaux permettent aujourd’hui de corriger tous types d’astigmatisme quelque soit la puissance, ce sont les implants toriques multifocaux.

 

(mis à jour le 26 mai 2017)