Le glaucome : définition

Qu’est ce que le glaucome?

Définition du glaucome : Le glaucome chronique à angle ouvert est une maladie oculaire qui touche le nerf optique de façon bilatérale ou plus rarement unilatérale.Il est lié à une augmentation de la tension de l’œil et peut entraîner une atteinte du champ visuel et une baisse de la vision.

Le glaucome est une maladie fréquente car touche 2% de la population Française âgée de plus de 45 ans. Cette maladie passe inaperçue car indolore, elle n’entraîne pas de gène oculaire notable jusqu’à une phase avancée. On estime ainsi qu’environ un million de personnes sont touchées par an, dont 500 000 ne sont pas diagnostiquées. Sa fréquence augmente avec l’âge. Néanmoins il existe des formes précoces ainsi que des glaucomes chez l’enfant : on parle de glaucome juvénile, chez le nouveau né on parle de glaucome congénital .

Le glaucome est la seconde cause de cécité dans les pays développés. C’est donc une maladie potentiellement grave.

 

glaucome

Glaucome : altération du champ visuel et du nerf optique

 

 

 

 

L’hypertonie oculaire est en partie responsable du glaucome. Pourquoi ?

Dans le glaucome chronique à angle ouvert, le filtre (trabéculum) permettant l’évacuation de l’humeur aqueuse (liquide situé dans l’œil), se bouche progressivement. La quantité de liquide dans l’œil augmente donc parallèlement à la pression : c’est l’hypertonie oculaire.

 

trabéculum. Anatomie de l'oeil

 

Le nerf optique perd progressivement ses fibres car il s’atrophie du fait de cet excès de pression.  Le nerf optique conduit l’information visuelle jusqu’au cerveau. Il est visible au fond de l’œil dans une structure qui s’appelle la papille. On observe ainsi une destruction progressive et irréversible des fibres qui composent le nerf optique au fond d’œil.

 

altération de la papille

Destruction progressive du nerf optique

 

Cette destruction peut avoir alors  des retentissements sur le champ visuel mesurable.

 

lésion du champ visuel

Altération du champ visuel

Cette altération visuelle se localise au début dans des zones de visions périphériques (vision sur les cotés quand l’œil fixe droit devant)  et non dans la zone de vision centrale (vision droit devant). Ce phénomène est indolore, ce qui explique que le patient ne ressente aucune gêne. Ce n’est que lorsque la vision centrale est atteinte qu’il existe une baisse de l’acuité visuelle, pouvant aller en l’absence de traitement vers la cécité.

 

Symptômes du glaucome débutant

 

Le glaucome chronique à angle ouvert n’est pas douloureux. L’augmentation de la pression est progressive dans tous les cas. La tension élevée n’est donc pas toujours associée à des symptômes. Ce n’est qu’exceptionnellement en cas d’augmentation rapide de la tension oculaire que des sensations de tension autour des yeux peuvent apparaître, ou des mots de tête. A un stade évolué, il se traduit par une baisse de la vision. Certains patients ne sont diagnostiqués qu’au stade de la cécité.

 

Chez l’enfant, le glaucome congénital peut se traduire par des larmoiement clairs et une gène à la lumière (photophobie), ainsi qu’une augmentation de la taille des globes oculaires (buphtalmie). Cette augmentation donne l’impression de jolis gros yeux. Il est lié le plus souvent à des malformations du trabéculum. Le traitement est urgent et chirurgical.

 

Dans le cas d’un glaucome à angle fermé, la tension monte brutalement et des douleurs apparaissent. Elles sont violentes et s’associent à une vision floue, ou effondrée. Il peut s’y associer les signes suivants : sensation de brouillard ou de halos colorés autour des lumières, un œil rouge, des troubles digestif (nausées, vomissement) ou des troubles neurologiques (prostration, fatigue extrème, somnolence). Il s’agit dans ce cas d’une urgence ophtalmologique car l’œil peut être perdu en quelques heures.

 

Evolution d’un glaucome non traité

Le glaucome non traité est une pathologie qui peut conduire à la cécité d’un œil, ou des deux yeux. En effet, le glaucome est une maladie insidieuse. Le champ visuel se détruit lentement, touchant la périphérie au début. Le champ visuel est obstrué lorsque 90% du nerf optique est altéré.  Au-delà, le patient constate une baisse significative de la vision de près et de loin, puis vient le stade ultime : la cécité. Ces altérations sont irréversibles. Heureusement cette évolution est rare en France.

Le traitement permet d’éviter l’ évolution vers le stade symptomatique. Dans l’immense majorité des cas, le glaucome est contrôlé par le traitement médical ou chirurgical et par des contrôles réguliers chez l’ophtalmologiste.

(mis à jour le 24 septembre 2018 AH)