Traitement du glaucome

Quels sont les traitements du glaucome ?

Les traitements du glaucome visent à stabiliser les lésions du nerf optique. Il n’a pas pour vocation de guérir du glaucome.  Il repose  essentiellement sur la baisse de la pression oculaire sans négliger pour autant les autres facteurs de risque.

 

La valeur de la pression oculaires que l’on cherche à obtenir est défini comme étant la pression cible. Celle-ci est définie comme étant la pression  permettant de prévenir la progression ou l’apparition de déficits du champ visuel. On estime qu’une diminution de 20% de la pression initiale est suffisante. En cas de glaucome avancé, la pression cible doit être la plus basse possible. L’efficacité des traitements  peuvent diminuer avec le temps. Dans tous les cas, malgré le traitement la surveillance doit être régulière.

 

Le niveau de la pression cible dépend de plusieurs facteurs :

  • Le niveau de tension mesuré avant tout traitement,
  • Le temps : la pression cible doit être ajustée tout au long de la maladie,
  • L’âge du patient, la pression cible sera plus basse pour un sujet jeune
  • Le stade du glaucome : dans le cas d’un glaucome avancé, les altérations du champ visuel peuvent devenir très gênantes, la pression cible devra être basse.
  • L’existence d’une myopie forte. La pression peut ne pas être élevée.  La pression cible sera donc faible.
  • Le taux de progression  et la rapidité de survenue d’altérations du champ visuel,
  • La présence d’autres facteurs de risque tel que le tabac, l’existence d’une apnée du sommeil etc…

 

Les traitements possibles d’un glaucome diagnostiqué peuvent s’effectuer soit par traitement médical (instillation de collyre), soit par laser, soit en passant par une opération. Les traitements dépendent du type de glaucome.

 

A noter : Il n’y a pas de « traitement naturel » qui permette de faire baisser la pression intra- oculaire, ni de « régime alimentaire » miracle comme cela est prôné par certains sites commerciaux. Ces alternatives sont dangereuses car inefficace sur la tension de l’oeil.   Elles ne reposent sur aucun fait scientifique prouvé.

 

(mis à jour le 26 mai 2017)