L’examen du champ visuel

L’examen du champ visuel ou périmètrie

 

Le champ visuel représente l’espace que peut voir l’œil autour du point qu’il fixe. Pour un œil adulte, le champ visuel s’étend à peu près à 60° vers le haut et vers le nez, 70° en bas et 100° vers l’extérieur.

La tache aveugle correspond à un espace du champ visuel où l’objet n’est plus vu. Il correspond sur le plan anatomique au nerf optique.

L’étude du champ visuel correspond à l’étude de la sensibilité visuelle dans cette espace. Le champ visuel étudie donc le fonctionnement des structures allant de la rétine aux aires corticales situées dans le cerveaux.

Il peut se faire de façon automatisée à l’aide d’un ordinateur (périmétrie statique). Cet examen consiste alors à regarder dans une coupole. Une cible permet la fixation d’un œil à la fois. Des spots lumineux sont ainsi présentés à différents endroits du champ visuel. A chaque fois qu’un spot est perçu, le patient examiné doit appuyer sur un bouton. La taille et la luminescence des spots peuvent varier selon les programmes. Les résultats sont représentés sous forme d’une carte. Les points non vus sont appelés scotome.

 

Pourquoi réaliser cet examen ?

L’examen du champ visuel automatisé permet de diagnostiquer et de suivre de nombreuses maladies oculaires, en particulier le glaucome.

En effet, le glaucome touche le champ visuel périphérique dans un premier temps. L’intérêt de l’examen est de rechercher et de cartographier les scotomes le plus tôt possible dans un but diagnostique. L’examen permet d’obtenir ainsi une analyse des scotomes : 

-siège :  les fibres les plus fragiles sont touchées dans un premier temps. Le scotome a alors une forme en arceau et correspond à une zone particulièrement fragile (aire de Bjerum)

-intensité : soit total (scotome absolue) ou partiel (scotome relatif)

l’examen permet de plus le suivi d’un glaucome déjà diagnostiqué en fournissant plusieurs données telles que le suivi des champs visuel et la fiabilité de l’examen.

Il a, de plus, un intérêt dans le dépistage de certaines anomalies neurologiques et rétiniennes.

 

(mis à jour le 10 septembre 2018 AH)