Mesure de l’acuité visuelle

L’acuité visuelle détermine la capacité de l’œil à séparer visuellement deux objets proches l’un de l’autre. Elle se mesure en 10ème. C’est le test que l’ophtalmologiste réalise en faisant lire des lettres de plus en plus petites. L’acuité visuelle de loin mesure ainsi la performance visuelle d’un œil dont le support anatomique est la fovéa.

 

Comment mesurer l’acuité visuelle de loin?

La limite de séparation entre deux points dépend de la distance séparant deux points noirs séparés sur fond blanc. Plutôt que d’exprimer un écart qui dépend de l’éloignement par rapport à l’observateur, la limite de séparation est déterminée par un angle indépendant de cet l’éloignement. Cet angle est exprimé en minute d’arc. L’acuité visuelle normale de 10/10 ème correspondant à un angle de 1 seconde d’arc.

La mesure de l’acuité visuelle peut être effectuée avec verres correcteurs : on parle d’acuité visuelle corrigée. Elle peut être aussi réalisée sans verres correcteurs, on parle d’acuité visuelle non corrigée. L’examen de la réfraction permet de déterminer le verre à utiliser pour obtenir les performance optimales.
La mesure de l’acuité visuelle s’effectue un œil après l’autre avec un tableau composé de lettres (appelé optotype), placée à 5 m du patient. Plus les lettres sont petites et plus les détails de ces lettres sont difficiles à déchiffrer.
Pour effectuer cette mesure, les lignes les plus petites doivent être lues jusqu’à la lecture des caractères les plus petits. C’est une mesure subjective.
De nombreux paramètres peuvent influencer la mesure de l’acuité visuelle telle que la distance, la luminance de la pièce, le contraste de l’échelle, le stress du patient, le diamètre de la pupille, l’âge…

 

Quelle est la Relation entre l’acuité visuelle exprimée en 10ème et les dioptries ?

Les dixièmes et les dioptries sont deux mesures différentes qui ne doivent pas être confondues. Les dixièmes expriment une performance à séparer deux points l’un de l’autre. Les dioptries expriment une focale.

Il est ainsi possible d’avoir « tous les dixièmes » requis mais d’être obligé de rajouter un verre correcteur de -3 Dioptries pour les obtenir.

A l’inverse, malgré un verre correcteur approprié de -2 dioptries, la vision peut rester limitée à 1/10 en cas d’anomalie rétinienne.

Il existe une relation non linéaire entre les dixièmes et les dioptries : plus le nombre de dioptries est élevé, plus les dixièmes seront faibles.

 

Myopie en dioptrie Nombre de dixième
-0,5 8/10
-0,75 7/10
-1,00 6/10
-1,5 5/10
-2 4/10
-2,5 2/10
-3 1/10

L’ophtalmologiste déterminera après la mesure de l’acuité visuelle, la réfraction permettant de rédiger l’ordonnance de lunette.

 

Mesure de l’Acuité visuelle de près

La mesure de l’acuité visuelle de près est réalisée avec l’échelle de Parinaud. Il est demandé de lire un texte écrit de plus en plus petit, à 33 ou 40 centimètres. Chaque paragraphe de texte comprend un chiffre selon sa taille. Plus le chiffre est petit, plus la taille du texte est petite.
L’acuité visuelle normale est de Parinaud 2 (notée P2). La mesure dépend principalement de la capacité à accommoder.

 

(mis à jour le 12 septembre 2018 AH)